Władysław Bartoszewski, historien et homme politique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :6 août 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Władysław Bartoszewski, né le 19 février 1922 à Varsovie et mort le 24 avril 2015 dans la même ville, est un historien et homme politique polonais. Il est résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, « Juste parmi les nations », sénateur et ministre des Affaires étrangères en 1995 et de 2000 à 2001.


Le 19 septembre 1940, il est arrêté par les nazis et envoyé à Auschwitz-Birkenau (prisonnier numéro 4427), dont il est libéré le 8 avril 1941 grâce à l’action de la Croix-Rouge polonaise. En août 1942, commence son activité dans la résistance polonaise (Armia Krajowa). À partir de septembre 1942, il s’engage dans la Commission d’aide aux juifs – Żegota. Dans ce cadre il organise l’aide aux insurgés du ghetto de Varsovie en avril 1943.

À partir du 1er août 1944, il prend part à l’insurrection de Varsovie. Il quitte Varsovie en octobre suivant pour Cracovie.

Après la guerre, il est membre du Parti paysan polonais (PSL), la seule organisation politique d’opposition aux communistes. Le 15 novembre 1946, il est arrêté par les communistes pour « espionnage » et emprisonné dans une prison du ministère de la sûreté intérieure. Condamné à huit ans de détention, il est libéré dès 1954 à cause de son état de santé. À partir de 1955, il se consacre au journalisme. En 1966, il reçoit le titre de « Juste parmi les nations » attribué par l’institut Yad Vashem pour son action pendant l’occupation allemande.

En 1969, il est élu au PEN Club polonais, dont il est secrétaire général en 1972 et 1983. Entre 1973 et 1985, il enseigne l’histoire contemporaine à l’université catholique de Lublin.

Il prend activement part à l’opposition démocratique en Pologne. En 1976, il est l’un des signataires de la lettre des intellectuels contre les amendements de la Constitution polonaise (notamment l’inscription de l’amitié polono-soviétique et du rôle dirigeant du POUP). À partir de 1978, il est l’un des fondateurs de la Société des cours scientifiques (TKK), une université  alternative clandestine où il enseigne également. En août 1980, il soutient publiquement puis adhère au syndicat Solidarność, il est interné en décembre 1981 par le gouvernement du général Jaruzelski.

(suite…)

Continuer la lectureWładysław Bartoszewski, historien et homme politique.

Aleksander Zelwerowicz, acteur et metteur en scène.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :6 août 2023
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Aleksander Zelwerowicz, né le 14 août 1877 à Lublin et mort le 18 juin 1955 (à 77 ans) à Varsovie, est un acteur, metteur en scène, directeur de théâtre et pédagogue polonais. Il est l’un des plus grands acteurs et metteur en scène dans l’histoire du théâtre polonais. Il est également fondateur de la pédagogie théâtrale en Pologne.


Aleksander Zelwerowicz est fils d’un médecin, participant à l’insurrection polonaise de 1863 et déporté en Sibérie. Après son retour d’exil, le père d’Aleksander travailla comme huissier de justice. Après la mort de son père, Zelwerowicz et sa mère déménagent à Varsovie. En 1886, Zelwerowicz suit l’enseignement classique dans un lycée russe de Varsovie mais il rate les examens et en 1890, il doit quitter l’école. On l’expulse également d’une autre école pour avoir fréquenté des théâtres de jardin, une «pratique» strictement interdite aux étudiants à cette époque. Il continue l’éducation à Orlo.

Après avoir suivi des cours de diction et de déclamation, Aleksander  Zelwerowicz s’inscrit en 1896 à l’Ecole de commerce de Leopold Kronenberg de Varsovie et la même année il fait ses débuts au théâtre avec la troupe de Michał Wołowski en jouant dans La comédie des erreurs de Shakespeare. En 1899, il part étudier à Genève la littérature et des sciences sociales. De retour en Pologne pour les vacances en 1900, il ne revient plus à l’université mais se produit sur les scènes à Łódź. Remarqué, il reçoit des propositions de la part d’Edmund Rygier et Tadeusz Pawlikowski mais c’est le Théâtre Municipal à Cracovie dirigé alors par Józef Kotarbiński qu’ il choisit. De 1901 à 1908, il y joue, entre autres, sous la direction de Stanisław Wyspiański. C’est à Cracovie également qu’il commence à mettre en scène. En 1906, Ludwik Solski, l’engage officiellement dans ce rôle.

(suite…)

Continuer la lectureAleksander Zelwerowicz, acteur et metteur en scène.

Hanka Bielicka, actrice et artiste de cabaret.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :6 août 2023
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Hanka Bielicka, en fait Anna Weronika Bielicka (née le 27 octobre  / 9 novembre  1915 à Kononowce près de Poltava, décédée le 9 mars 2006 à Varsovie ) – Actrice polonaise , artiste de cabaret et romaniste.


Elle est née dans le village de Kononówka près de Poltava dans l’Empire russe dans l’actuelle Ukraine lors de la fuite de ses parents – Leokadia  Czerwonki et Romuald Bielicki – de l’offensive de les puissances centrales. Son père était écuyer et sa mère est devenue habilleuse après la naissance de sa fille. Elle avait une sœur, Maria, qui avait deux ans de plus. Jusqu’en 1918, elle a vécu avec sa famille à la cour de Jan et Anna Barczewski, et après la Première Guerre mondiale, elle a déménagé à Łomża où elle est diplômée du gymnase des filles. Maria Konopnicka.

Dans sa jeunesse, elle jouait du piano et chantait, en plus d’être active dans le scoutisme et l’apprentissage des langues étrangères : français et anglais. En 1939, elle obtient un diplôme d’études romanes à l’Université de Varsovie (la rédaction de sa thèse de maîtrise est interrompue par le déclenchement de la guerre) et à l’Institut national des arts du théâtre de Varsovie.

Le déclenchement de la guerre l’a empêchée d’aller en France avec une bourse. En 1939, elle établit une coopération avec le Théâtre polonais “Pohulanka” à Vilnius, où elle fait ses débuts avec le rôle dans Świętoszek de Molière et Les Années vertes de Puget. Elle a joué dans les théâtres de Vilnius pendant toute la période de guerre ; en dehors de “Pohulanka”, à l’instigation de Ludwik Sempoliński, elle se produit également dans des cabarets mis en scène dans les théâtres : Lutnia, Miniatury et Ksantypa. Après l’occupation de Vilnius par les Allemands, elle a été employée comme serveuse au restaurant “Mażojka”, où elle a également chanté et donné des monologues amusants, s’accompagnant au piano. Après 1945, elle est associée aux compagnies théâtrales suivantes : Dramatyczne à Białystok (elle interprète, entre autres, les rôles principaux dans Mariage et Que faire d’un tel, Bagatela et Kameralny à Łódź et Współczesny et Syrena à Varsovie.

(suite…)

Continuer la lectureHanka Bielicka, actrice et artiste de cabaret.