Paolino Vassallo, compositeur.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :5 juillet 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Paolino Vassallo (né le 24 juillet 1856 à Cospicua - décédé le 20 janvier 1923 à La Valette ) était un compositeur maltais. Paolino Vassallo était le fils de Salvatore Vassallo et Victoria Xicluna. A 19 ans, il s'installe à Paris pour étudier au Conservatoire Royal avec Massenet et Guiraud. Il a joué comme premier violon, puis chef d'orchestre, de l' Opéra-Comique. Il fonda son Institut musical à La Valette en 1885 et fut nommé maestro di cappella à la cathédrale de Mdina en 1902. Il écrivit trois opéras ; Amor Fatale, Frazir et Edith Cavell. Il refusa le Grand Prix de Rome pour conserver sa nationalité britannique, et retourna à Malte en 1888 ; ici, il a rencontré sa femme Marianna. En 1905, il est nommé Maestro di cappella de la  cathédrale de Mdina et de la co-cathédrale Saint-Jean de La Valette. Au cours de cette fonction, il a fait respecter l'application du Motu Proprio décrété en 1910. Vassallo a écrit quatre opéras, dont un ( Amor Fatal , 1898) était basé sur un précédent ( Francesca da Rimini , 1888). Son œuvre la plus célèbre pour la scène est sans doute Edith Cavell , un mélodrame en trois…

Continuer la lecturePaolino Vassallo, compositeur.

Dino Zoff, footballer.

Dino Zoff, né le 28 février 1942 à Mariano del Friuli (Italie), est un footballeur italien, devenu par la suite entraîneur puis dirigeant de football.

En raison de son palmarès et de son exceptionnelle longévité, il est considéré comme l’un des plus grands gardiens de but de l’histoire du football, l’un des plus grands joueurs de football italiens ainsi qu’un des plus grands noms du sport italien. Champion d’Europe en 1968 puis vice-champion du monde en 1970 avec l’équipe d’Italie, il remporte finalement la Coupe du monde en 1982 en tant que capitaine. Âgé alors de 40 ans, il est le plus vieux vainqueur d’une Coupe du monde.

Il apparaît dans nombre de listes des meilleurs joueurs de football du xxe siècle. En 2004, Pelé l’intègre dans sa liste FIFA 100, réunissant les 125 plus grands joueurs encore vivants. La même année, pour le 50e anniversaire de l’UEFA, la Fédération italienne le choisit comme le Golden Player en français : « Joueur en or » italien des cinquante dernières années.


La carrière de Dino Zoff commence par un échec. À 14 ans, il est en effet rejeté aux tests d’entrée de l’Inter Milan ainsi que de la Juventus à Turin. En cause, une taille jugée trop modeste pour faire carrière dans les buts1. Il doit alors se rabattre sur le modeste club de Marianese pour débuter.

Mais cinq ans plus tard, en 1961, avec 33 centimètres de plus, il est engagé à 19 ans par l’Udinese, club de Serie A. Ses débuts à Udine sont délicats, et Zoff n’est que rarement titulaire. Il dispute le premier match de sa carrière en Serie A le 24 septembre 1961 lors d’une défaite 5-2 contre la Fiorentina (avec deux doublés d’Aurelio Milani et de Kurt Hamrin), avec des buts qualifiés d’imparables par le Corriere dello Sport. Il doit attendre l’année suivante et la relégation de son équipe en Serie B pour enfin faire parler de lui. Au total, il joue en tout 39 matchs pour 57 buts encaissés avec le grand club de sa région natale, le Frioul.

(suite…)

Continuer la lectureDino Zoff, footballer.