Ignace de Laconi, frère capucin.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :7 juin 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Saint Ignace de Laconi (au civil: Vincenzo Peis), né le 17 décembre 1701 à Laconi en Sardaigne (Italie) et décédé le 11 mai 1781 à Cagliari (Sardaigne), était un frère lai capucin. Assigné aux tâches domestiques du couvent, il remplit ces fonctions avec un tel esprit de service, même après être devenu aveugle, qu'il était, de son vivant considéré comme “saint“. Canonisé en 1951, il est liturgiquement commémoré le 11 mai. Vincenzo Peis, qui prendra en religion le nom d'Ignace, naquit à Laconi en Sardaigne, le 17 décembre 1701 dans une famille modeste. À l'âge de 18 ans, il tomba malade et fit vœu de devenir capucin s'il guérissait. Guéri, il ne tint pas sa promesse. Deux ans plus tard, se souvenant de son vœu, après une grave chute, il entra chez les Capucins de Cagliari. Là, il devint frère lai, chargé des besognes ancillaires du couvent. Plus tard, il lui fut confié la tâche de frère quêteur, tâche qu'il accomplit durant 37 ans, avec joie et sérénité. De nombreux miracles lui ont été attribués de son vivant. En 1779, il perdit la vue ce qui l'obligea d'arrêter ses fonctions, mais sans perdre sa foi. Il mourut le 11 mai 1781. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureIgnace de Laconi, frère capucin.

Luigi Calabresi, commissaire de police.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :7 juin 2023
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Luigi Calabresi (Rome, 14 novembre 1937 – Milan, 17 mai 1972) est un commissaire de la police italienne, assassiné en 1972 par un commando de l’organisation d’extrême gauche Lotta continua à Milan.

Il a reçu la Médaille d’or de la Présidence de la République italienne à titre posthume. Son procès de béatification est en cours.


Né à Rome en 1937, il fait des études de droit à l’université de la Sapienza, qu’il termine avec une thèse sur la mafia. Mais il préfère s’engager dans la police. En 1965, il passe le concours de commissaire de sécurité publique.

A Milan, il est nommé à la Section politique de la Préfecture. Il est chargé de surveiller les milieux d’extrême gauche, particulièrement les groupes maoïstes et anarchistes. Il enquête notamment sur un trafic d’explosifs que les anarchistes italiens entretiendraient avec leurs homologues grecs. Selon son fils, il aurait développé des rapports plutôt cordiaux avec beaucoup d’anarchistes, dont Giuseppe Pinelli.

En 1968, il devient commissaire en chef à la Section politique de la Préfecture de Milan.

Le cheminot anarchiste Giuseppe Pinelli est placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Piazza Fontana, qui a eu lieu le 12 décembre 1969. Il fait une chute mortelle du quatrième étage de la Préfecture de police de Milan. La police déclare qu’il s’est suicidé, mais la presse de gauche accuse, sans preuve, Luigi Calabresi de l’avoir volontairement défenestré. Le journal d’extrême gauche Lotta Continua), sous la plume de Pio Baldelli, titre en première page: « Pinelli a été assassiné et Calabresi est son assassin! ».

(suite…)

Continuer la lectureLuigi Calabresi, commissaire de police.

Luigi Guanella, prêtre catholique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :7 juin 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Luigi Guanella (19 décembre 1842 – 24 octobre 1915) était un prêtre catholique italien. Il fut ordonné prêtre le 26 mai 1866 à Côme et affecté à une petite paroisse de Savogno. Luigi est le fondateur de plusieurs instituts religieux : les Filles de Sainte Marie de la Providence (1890) et les Servantes de la Charité (24 mars 1908) aux côtés de ses amis David Albertario et Giuseppe Toniolo . Guanella a également fondé l’Union Pieuse de Saint Joseph (1914) avec son partisan et premier membre le Pape Pie X. Ces communautés religieuses axées sur le soulagement des pauvres à travers le monde. La devise des Serviteurs de la Charité se lit “In Omnibus Charitas” (“En toutes choses l’amour”), qui est devenue la pierre angulaire de la propre vie de Guanella.

Sa sœur aînée était la Servante de Dieu Caterina Guanella (25 mars 1841 – 13 juin 1891).

Guanella a été béatifiée le 25 octobre 1964 par le pape Paul VI et a été canonisée comme sainte de l’Église catholique romaine le 23 octobre 2011 lors d’une célébration que le pape Benoît XVI a célébrée sur la place Saint-Pierre.


Le processus d’information pour la cause de la sanctification a commencé à Côme le 1er février 1923 et avait été chargé de compiler les preuves et la documentation disponibles qui pourraient établir à la fois un profil  biographique et des raisons qui attesteraient de la sainteté du défunt prêtre; le processus s’est terminé le 21 mai 1929. Des théologiens ont compilé tous ses écrits et ont été chargés de vérifier si ses textes étaient conformes ou non au magistère de l’Église catholique romaine ; l’équipe les a tous approuvés dans un décret du 12 juillet 1932.

(suite…)

Continuer la lectureLuigi Guanella, prêtre catholique.