Thomas Catena, médecin.

Thomas Gerard Catena est un médecin américain qui exerce à Gidel dans les monts Nouba au Soudan depuis 2008. Le 28 mai 2017, il a reçu le deuxième prix annuel Aurora for Awakening Humanity, recevant une subvention de 100 000 dollars et un million de dollars supplémentaires à distribuer à trois organisations humanitaires.  Il a été comparé au missionnaire médical du 20ème siècle Albert Schweitzer. Le New York Times a publié des instructions sur la manière de faire un don à Catena. En 2018, le Dr Catena a été nommé président de l’ Initiative humanitaire Aurora.


Né à Amsterdam, fils d’un juge italo-américain, Gene Catena, et de sa femme Nancy, Catena a grandi avec six frères et une sœur. Son frère Paul est prêtre catholique.

Catena est diplômée en tant que salutatorian du lycée d’ Amsterdam et plus tard avec  un baccalauréat en génie mécanique de l’ Université Brown en 1986 . Fraternité Delta Phi. En 1987, il passe un an comme professeur d’anglais à Tokyo. Il a ensuite reçu son diplôme de médecine de l’Université Duke, grâce à une bourse de l’US Navy.

Au cours de sa quatrième année à Duke, Catena a effectué sa première mission au Kenya en 1992. Après avoir obtenu son diplôme, il a effectué un stage d’un an en médecine interne au Naval Medical Center de San Diego en 1993 et ​​a ensuite rejoint l’US Navy. Pendant les quatre années suivantes, il a servi comme chirurgien de l’air ; à ce titre, il a été en poste au Naval Support Facility Diego Garcia de 1994 à 1995. Après sa libération de la Marine en 1997, Catena a commencé une résidence de troisième cycle en médecine familiale à l’Union Hospital de Terre Haute, Indiana, tout en participant à des missions médicales d’un mois en Guyane (1997) et au Honduras (1998).

Continuer la lecture de « Thomas Catena, médecin. »

Iouri Oganessian, physicien nucléaire.

Iouri Tsolakovitch Oganessian (en russe : Юрий Цолакович Оганесян, Iouri Tsolakovitch Oganessian ; en arménien : Յուրի Ցոլակի Հովհաննիսյան, Yowri Ts’olaki Hovhannisyan), né le 14 avril 1933 à Rostov-sur-le-Don, est un physicien nucléaire russe ayant effectué des recherches sur des éléments lourds.

Iouri Oganessian a des origines arméniennes. Il dirige le Flerov Laboratory of Nuclear Reactions (FLNR) à Doubna3. En 2009, la découverte du flérovium par son équipe est confirmée.

Le 8 juin 2016, l’Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) annonce son intention de baptiser l’élément 118 « oganesson » en l’honneur d’Oganessian.

Iouri Oganessian étudie la physique nucléaire à l’Institut d’ingénierie  physique de Moscou (MEPhI) de 1951 à 1956. Il a ensuite commencé sa carrière universitaire à l’Institut Kourtchatov de Moscou où il a travaillé sur les réactions nucléaires à partir de 1958.

Iouri Oganessian devient membre correspondant l’Académie des sciences d’URSS en 1990 puis académicien (membre à part entière) de l’Académie des sciences de Russie en 2003.

Continuer la lecture de « Iouri Oganessian, physicien nucléaire. »

Kirk Kerkorian, homme d’affaires.

Kirk Kerkorian (né le 6 juin 1917 à Fresno et mort le 15 juin 2015 à Los Angeles) est un homme d’affaires américain d’origine arménienne, président du fonds d’investissement Tracinda.


Kerkor Kerkorian naît le 6 juin 1917 à Fresno en Californie dans une famille d’immigrés arméniens. Son père emprunte pour acheter une ferme, et  devient marchand de fruits. Lorsqu’il perd ses terres, la famille s’installe à Los Angeles où elle peine à payer son loyer. Kerkor Kerkorian abandonne ses études alors qu’il est encore au collège. Afin d’aider sa famille, il effectue de petits boulots. Boxeur amateur, il remporte 29 de ses 33 combats, avant d’abandonner le sport en 1939. Kerkorian obtient une licence de pilote et devient instructeur de vol. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est pilote de convoyage et traverse l’Atlantique aux commandes d’avions de Havilland Mosquito construits au Canada et destinés à la Royal Air Force.

Après la guerre, Kirk Kerkorian rénove et revend d’anciens avions militaires de transport. Il achète une petite compagnie aérienne et transporte des célébrités d’Hollywood à Las Vegas. En 1962, il revend Trans International Airlines à Studebaker, tout en conservant le contrôle de la société, qu’il rachète en 1964. Il la cède finalement à Transamerica Corporation en 1968, une opération qui lui rapporte plus de 100 millions de dollars. Il achète 30 % de la compagnie Western Airlines. Au début des années 1990, Kerkorian tente, sans succès, d’acquérir la compagnie TWA.

Continuer la lecture de « Kirk Kerkorian, homme d’affaires. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page