L’oncille.

L’Oncille (Leopardus tigrinus) aussi nommé Chat-tigre et Chat-tacheté est un félidé du genre Leopardus qui habite les forêts et bois tropicaux de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud. On l’appelle parfois à tort Oncifelis tigrinus ou Felis tigrina. En Amérique hispanophone, on lui donne les noms de Oncilla, Tigrillo, Tigrilla lanuda, Cunaguaro. C’est un proche parent de l’Ocelot et du Margay. En France, sa présence à l’état sauvage se limite à la forêt guyanaise.

L’oncille est un animal essentiellement nocturne qui chasse des rongeurs et des oiseaux.

Sa taille est de 40 à 50 centimètres, avec une queue de longueur semblable. Son poids varie de trois à quatre kilos.

Son espérance de vie est de 10 à 15 ans. Les femelles ont une gestation qui dure de 74 à 76 jours, ayant une portée de un à trois petits.

Victime de la déforestation, des activités minières, et de la pollution, sa population est en déclin. Il resterait en 2019 entre 8.900 et 10.200 individus.

Continuer la lecture de « L’oncille. »

Maha Thray Sithu U Thant, homme politique.

Maha Thray Sithu U Thant, en birman formel သန့်၊ ဦး (/ˌuː ˈθɑːnt/), né le 22 janvier 1909 à Pantanaw (Birmanie) et mort le 25 novembre 1974 à New York (États-Unis), est un homme politique birman, troisième secrétaire général des Nations unies de 1961 à 1971.


U Thant poursuit ses études à l’université de Rangoun et devient professeur en 1928 puis directeur de 1931 à 1947 de la Pantanaw National High School. En 1947, après le vote par l’Assemblée constituante birmane de  l’indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni, Thant est directeur de la presse dans le gouvernement provisoire. Dans la Birmanie indépendante, il est directeur de la radiodiffusion en 1949, secrétaire au ministère de  l’Information de 1949 à 1953 et secrétaire du Premier ministre U Nu de 1953 à 1957.

En 1952, il est aussi membre de la délégation birmane aux Nations unies avant de devenir le représentant permanent de son pays à l’ONU en 1957. À la mort du secrétaire général de l’ONU, Dag Hammarskjöld, en 1961, U Thant assure l’intérim avant d’être élu pour finir le mandat de son prédécesseur. Lors de la crise des missiles de Cuba, en octobre 1962, il demanda instamment à toutes les parties de s’abstenir de toute action militaire. Il intervint auprès de Kennedy, Khrouchtchev et Castro, confiant à ce dernier : « Si la CIA et le Pentagone continuent à avoir un tel pouvoir, je vois le futur du monde sous un jour très sombre ». Réélu en 1966, il remplit son mandat quinquennal jusqu’en décembre 1971, avant de passer les rênes à son successeur Kurt Waldheim.

Continuer la lecture de « Maha Thray Sithu U Thant, homme politique. »

Le Saint-pierre (poisson).

Zeus faber est une espèce de poissons marins de la famille des Zeidae. Il est communément appelé Saint-pierre (même si ce terme désigne aussi, mais de façon moins courante, deux autres espèces de poissons) ou encore Poule de mer, Dorée ou Zée.

Zeus faber se nourrit de poissons vivant en groupes (sardines, petits harengs) et de céphalopodes.


Zeus faber présente un corps haut, comprimé et marqué d’une tache  circulaire sombre sur les flancs. Il peut mesurer jusqu’à 70 cm et peser jusqu’à 20 kg. La première nageoire dorsale est constituée de rayons épineux allongés. Des bosses épineuses sont à la base des nageoires dorsales et anales.

La légende dit que saint Pierre, apôtre de Jésus, puis premier Pape de la chrétienté, attrapa un jour le poisson sur l’ordre du Christ pour retirer de sa bouche une pièce d’argent. L’empreinte de son pouce est demeurée et s’est perpétuée de génération en génération. De fait, le poisson porte toujours un gros point noir sur ses flancs. Cette légende est évoquée dans la Bible (par exemple dans Matthieu 17 v 26), sans préciser quelle est l’espèce du  poisson, bien que la mer de Galilée ne soit pas l’habitat naturel du saint-pierre.

Continuer la lecture de « Le Saint-pierre (poisson). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page