Alfredo Bryce Echenique, écrivain.

Alfredo Bryce Echenique, né à Lima le 19 février 1939, est un écrivain péruvien, considéré, avec Mario Vargas Llosa, l’auteur péruvien vivant plus important et célèbre du Pérou.

Il a reçu de nombreux prix, dont le prix national de littérature narrative en 1998 pour Reo de nocturnidad et le Prix Planeta en 2002 pour El huerto de mi amada.


Issu d’une famille de banquiers, il est éduqué au sein de la vieille oligarchie de Lima. Après ses études primaires et secondaires dans des établissements anglais et nord-américains de la capitale, il est diplômé en droit et obtient le titre de docteur ès lettres à l’université nationale principale de San  Marcos.

En 1964 il s’installe en Europe et réside en France, en Italie, en Grèce et en Allemagne. Il obtient un diplôme en littérature française classique (1965) et en littérature française contemporaine (1966) à la Sorbonne et, à  l’université de Paris VIII (Vincennes), une maîtrise de littérature comparée (1975). Il enseigne à Nanterre, Vincennes et Montpellier.

En 1977, il devient docteur ès lettres de l’université nationale principale de San Marcos de Lima.

Depuis 1984, il demeure en Espagne et au Pérou.

Continuer la lecture de « Alfredo Bryce Echenique, écrivain. »

Mario Vargas Llosa, écrivain.

Mario Vargas Llosa, né le 28 mars 1936 à Arequipa (région d’Arequipa, au Pérou), est un écrivain péruvien naturalisé espagnol.

Auteur de romans et d’essais politiques, il est notamment lauréat du prix Nobel de littérature 2010 « pour sa cartographie des structures du pouvoir et ses images aiguisées de la résistance de l’individu, de sa révolte et de son échec ».

Comme beaucoup d’auteurs hispano-américains, Mario Vargas Llosa s’engage activement en politique, avec des opinions qui passent  progressivement du communisme au libéralisme. Candidat à l’élection présidentielle péruvienne de 1990 avec le soutien de la coalition libérale de centre droit Front démocratique, il est battu au second tour par le populiste de droite Alberto Fujimori.

En 2021, il est élu à l’Académie française, devenant le premier membre de cette institution à n’avoir jamais écrit un ouvrage en français, bien qu’il parle cette langue couramment et qu’il ait été le premier écrivain étranger à être publié à la Pléiade de son vivant.


Mario Vargas Llosa est issu de la classe moyenne péruvienne. Il est le fils unique d’Ernesto Vargas Maldonado et de Dora Llosa Ureta. Ses parents se séparent quelques mois après sa naissance à la suite de la révélation, par son père, d’une liaison avec une femme allemande qui donnera deux demi-frères au jeune Mario : Ernesto, qui meurt à onze ans d’une leucémie, et Enrique, qui deviendra avocat et citoyen américain.

Continuer la lecture de « Mario Vargas Llosa, écrivain. »

Julio César Tello, médecin, chirurgien et anthropologue.

Julio César Tello Rojas ( 11 avril 1880 – 3 juin 1947 ) était un médecin, chirurgien et anthropologue péruvien. Il était le premier archéologue indigène en Amérique. Il est considéré comme le père de l’archéologie péruvienne. Il a découvert les cultures Chavín et Paracas, et a créé et promu le Musée d’archéologie, d’anthropologie et d’histoire du Pérou.


Julio César Tello était le fils d’une famille d’agriculteurs. Julio César Tello Rojas est né dans la province de Huarochirí. Sa famille était de langue quechua. Ses parents étaient Julián Tello García et María Asunción Rojas Erques. Dès son plus jeune âge, il se distingua par son intelligence, ce qui lui assura le succès dans la vie ; ils l’ont surnommé Sharuko ( courageux). Il a fait ses études primaires à Huarochirí et en 1893 il s’est déplacé à Lima pour aller à l’école secondaire à l’école dirigée par Pedro A. Labarthe, bien qu’il l’ait finie au Colegio Nacional Nuestra Señora de Guadalupe.

En 1900 , il entre à la Faculté de médecine de l’ Université nationale de San Marcos, où il est camarade de classe d’un fils de l’illustre traditionaliste Don Ricardo Palma, pour lequel il fréquente sa maison, gagnant l’affection du vieil écrivain, qui, en sa qualité de directeur de la Bibliothèque nationale du Pérou, il obtient un poste de conservateur. C’est là qu’est né le souci de Tello pour la science et la recherche, en particulier l’ archéologie et  l’anthropologie. Son approche du monde préhispanique est venue de la lecture d’une étude des langues indigènes par Sebastián Barranca. en 1906, Il a offert sa première conférence sur les crânes préhistoriques mis au jour dans les tombes préhispaniques de Yauyos. Mais avant toute chose, il décide de mettre un terme à sa carrière et obtient un baccalauréat en médecine le 16 novembre 1908, avec sa thèse « L’antiquité de la syphilis au Pérou », une étude originale sur ladite maladie. Il a finalement obtenu son diplôme de médecine en 1909.

Continuer la lecture de « Julio César Tello, médecin, chirurgien et anthropologue. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.