Le Sierra Club.

Le Sierra Club est une association américaine écologiste fondée à San  Francisco en Californie en 1892 par John Muir dans le but de protéger la sierra Nevada ; il s’agit de l’une des plus anciennes organisations non gouvernementales vouées à la protection de l’environnement. L’association a depuis élargi son action au soutien d’un ensemble de mesures de politique écologique.

Objectifs :

  • Explorer et protéger les espaces sauvages de la planète.
  • Mettre en pratique et promouvoir un usage responsable des écosystèmes et des ressources de la planète.
  • Éduquer l’humanité et lui enjoindre de protéger et restaurer la qualité de l’environnement naturel et humain.
  • Utiliser tous les moyens juridiques pour parvenir à ces objectifs.

Continuer la lecture de « Le Sierra Club. »

Igor Tamm, physicien nucléaire.

Igor Ievguenievitch Tamm (en russe : И́горь Евге́ньевич Тамм), né le 8 juillet 1895 à Vladivostok et décédé le 12 avril 1971 à Moscou) est un physicien nucléaire soviétique. Il est colauréat avec Ilia Frank et Pavel Tcherenkov du prix Nobel de physique de 1958 « pour la découverte et l’interprétation de l’effet Tcherenkov ».


Il étudie d’abord en Crimée puis à l’université Lomonossov de Moscou, au sein de l’Institut Polytechnique et de Physique de l’ingénieur, d’où il sort physicien diplômé en 1918. Il est envoyé par les Soviets à l’Université communiste Sverdlov. Tamm soutint sa thèse de doctorat (équivalant aujourd’hui à la thèse d’habilitation) sous la direction de Leonid  Mandelstam, avec lequel il continuera de collaborer de 1920 à 1944. En 1928, il bénéficia d’une année sabbatique à l’invitation de Paul Ehrenfest, de l’université de Leyde. En 1934, il est nommé à la tête du département de physique théorique de l’Institut de physique Lebedev de l’Académie des sciences d’URSS.

Dans les années 1930, les campagnes de dénigrement contre la physique moderne firent perdre, à Mandelstam et lui-même, leurs chaires  d’enseignement. L’un de ses meilleurs étudiants, Semion Choubine fut en 1938 victime des purges staliniennes.

Continuer la lecture de « Igor Tamm, physicien nucléaire. »

Hermann Staudinger, chimiste.

Hermann Staudinger (23 mars 1881 à Worms, Grand-duché de Hesse – 8 septembre 1965 à Fribourg-en-Brisgau, Allemagne) est un chimiste allemand. En 1953, il reçut le prix Nobel de chimie « pour ses découvertes dans le champ de la chimie macromoléculaire » (il a notamment démontré l’existence des macromolécules qu’il a identifiées comme étant des polymères). Il a aussi découvert les cétènes, une famille de composés de structure R2C=C=O, ainsi que la réaction entre les azotures organiques RN et la triphénylphosphine, appelée aujourd’hui la réaction de Staudinger.


En 1903 il obtient son doctorat de l’université de Halle et prend son premier poste universitaire à l’université de Strasbourg, où il découvre les cétènes. En 1907 il devient professeur à l’université de Karlsruhe et en 1912 à l’école polytechnique fédérale de Zurich.

À partir de 1926 il fut professeur à l’université de Fribourg-en-Brisgau. En 1934, après avoir appris qu’il cherchait à obtenir la nationalité suisse  pendant la Grande Guerre, le philosophe Martin Heidegger le dénonça au recteur de l’Académie comme un pacifiste caché. Staudinger fut invité à démissionner, mais il refusa et la question fut écartée pour éviter le scandale international.

Continuer la lecture de « Hermann Staudinger, chimiste. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page