Château de Commequiers (Vendée), le 15/07/2022.

Premier jour le Vendredi 15 juillet 2022 à :

  • COMMEQUIERS (85) AU Château de Commequiers, de 10H à 18H, Impasse des tours, 85220 COMMEQUIERS (uniquement le vendredi).
  • à PARIS (75) au Carré d’Encre, de 10H à 19H, 13bis rue des Mathurins, 75009 PARIS. (Oblitération jusqu’à 17H).

Vente générale le 18/07/2022.

Valeur faciale : 1,43€, 15 timbres par feuille, tirage 600.000 exemplaires.

Voir le communiqué officiel de la Poste.

 

Continuer la lecture de « Château de Commequiers (Vendée), le 15/07/2022. »

Rigoberto Domingo de los Dolores Cabezas Figueroa, journaliste, militaire et homme politique.

Rigoberto Domingo de los Dolores Cabezas Figueroa (Cartago , Costa Rica , 4 août 1860 – Masaya, Nicaragua, 21 août 1896 ) était un journaliste nicaraguayen, militaire et homme politique reconnu comme le fondateur du Diarismo nicaraguayen car le 1er mars 1884, dans la ville de Grenade, il fonde le « Diario de Nicaragua », le premier journal de l’histoire de ce pays d’Amérique centrale.

Il est honoré en tant que héros national du Nicaragua car, en tant qu’inspecteur général des armes dans la réserve de Mosquitia sous le gouvernement de José Santos Zelaya, par une démarche audacieuse, transcendantale et patriotique, par lui-même et avant lui, il a décrété la réincorporation de la Mosquitia. (Côte caraïbe du Nicaragua) le 12 février 1894 , ignorant Robert Henry Clarence en tant que roi mosco au service des intérêts britanniques , élargit le territoire national du Nicaragua en léguant plus de 50 000 kilomètres carrés.


Il est né le 4 août 1860 dans la ville de Cartago, au Costa Rica, en tant que fils aîné du mariage composé du nicaraguayen Don Diego Cabezas Alvarado et de la costaricienne Josefa Figueroa Oreamuno. Son nom complet était Rigoberto Domingo de los Dolores comme indiqué dans le certificat de baptême, baptisé par le prêtre Víctor Ortiz, et étant sa marraine, María Gertrudis Oreamuno.

Continuer la lecture de « Rigoberto Domingo de los Dolores Cabezas Figueroa, journaliste, militaire et homme politique. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page