Miguel Ángel Asturias, poète écrivain et diplomate.

Miguel Ángel Asturias, né le 19 octobre 1899 à Guatemala et mort le 9 juin 1974 à Madrid, est un poète, écrivain et diplomate guatémaltèque. Il est lauréat du prix Nobel de littérature en 1967, et président du jury du festival de Cannes en 1970.


En 1904, alors qu’il n’a que 5 ans, sa famille quitte la capitale pour Salamá, Baja Verapaz, où elle demeure jusqu’en 1908.

En 1917, après un an de médecine, il entame des études de droit à  l’Universidad de San Carlos de Guatemala, et obtient le titre d’avocat avec une thèse sur « Le Problème social de l’Indien », un sujet qui lui tiendra toujours à cœur.

Dans les années 1920, il participe au soulèvement contre le dictateur Manuel Estrada Cabrera. À la fin de ses études juridiques, s’intéressant aux cultures précolombiennes, il part étudier l’anthropologie en France, à la Sorbonne, où il suit les cours de Georges Raynaud.

Continuer la lecture de « Miguel Ángel Asturias, poète écrivain et diplomate. »

James Franck, physicien.

James  Franck (26 août 1882 à Hambourg – 21 mai 1964 à Göttingen) est un physicien allemand, colauréat avec Gustav Hertz du prix Nobel de physique de 1925 « pour leur découverte des lois régissant la collision d’un électron avec un atome ».


Il est né à Hambourg et a travaillé sur la physique quantique. En 1925, il a reçu le prix Nobel de physique, principalement pour son travail des années 1912-1914, notamment l’expérience de Franck et Hertz, une confirmation du modèle de Bohr de l’atome. Il fut à l’origine de la découverte du principe Franck-Condon pour les réactions photochimiques.

Professeur à Göttingen, visé par la loi allemande sur la restauration de la fonction publique du 7 avril 1933, il publia une lettre ouverte de démission, refusant l’exception qu’on lui accordait comme ancien combattant en déclarant : « Nous, Allemands d’origine juive, sommes traités comme des étrangers et des ennemis de la patrie ». Il quitta son poste en Allemagne le 17 avril 1933 et poursuivit ses recherches aux États-Unis, d’abord à Baltimore et ensuite à Chicago, après une année au Danemark.

Continuer la lecture de « James Franck, physicien. »

Otto Fritz Meyerhof, médecin et biochimiste.

Otto Fritz Meyerhof (12 avril 1884 à Hanovre – 6 octobre 1951 à  Philadelphie), médecin et biochimiste germano-américain. Il est colauréat avec Archibald Vivian Hill du prix Nobel de physiologie ou médecine de 1922 pour ses recherches sur le métabolisme musculaire notamment la glycolyse.


Meyerhof est né à Hanovre dans une famille aisée. Il a passé son enfance à Berlin, où il a commencé ses études de médecine. Il a poursuivi ces études à l’université de Strasbourg et l’université de Heidelberg. Il obtint là son diplôme en 1909 avec le titre « Contributions à la théorie psychologique des maladies mentales ». À Heidelberg, il rencontra Hedwig Schallenberg, qui plus tard devint sa femme. Ils eurent une fille et deux fils.

Continuer la lecture de « Otto Fritz Meyerhof, médecin et biochimiste. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page