Francisco de Paula Santander, militaire et homme d’état.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :22 avril 2022
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Francisco José de Paula Santander y Omaña, né le 2 avril 1792 à Villa del Rosario de Cúcuta (Vice-royauté de Nouvelle-Grenade) et mort le 6 mai 1840 à Bogota (Nouvelle-Grenade), était un militaire et homme d’État colombien, héros de l’indépendance, qui fut le premier président de la République de Nouvelle-Grenade entre 1832 et 1837. Santander est connu sous le nom de « L’Homme des Lois » (“El Hombre de las Leyes” ).


Francisco de Paula Santander naît le 2 avril 1792 à Villa del Rosario de Cúcuta dans le département de Norte de Santander en Colombie actuelle. Baptisé onze jours après sa naissance dans la chapelle de Santa Ana à El Rosario, il a pour parents Juan Agustín Santander Colmenares et Manuela Antonia Omaña. Après deux mariages ratés avec Paula Petronila de Vargas puis Justa Rufina Ferreira, Juan Agustín Santander, né à San José de  Cúcuta, épouse en 1788 à l’âge de 43 ans une jeune veuve de 20 ans, Manuela Antonia de Omaña y Rodríguez, qui appartient à l’une des plus éminentes familles de la région. De cette union, naissent deux premiers enfants, Pedro José et Josefa Teresa, qui meurent en bas âge. Après la naissance de leur troisième enfant, Francisco de Paula Santander, ils ont une fille nommée Josefa Dolore. Juan Agustín, qui gère les travaux agricoles dans la zone de San Faustino, est propriétaire d’importantes plantations d’indigotiers. À partir de 1790, à Santanfé, le vice-roi José Manuel de Ezpeleta, qui  administre la Vice-royauté de Nouvelle-Grenade, le nomme gouverneur de la province de San Faustino de los Ríos, région qui connaît de graves problèmes socioéconomiques.

(suite…)

Continuer la lectureFrancisco de Paula Santander, militaire et homme d’état.