Henry David Thoreau, philosophe, naturaliste et poète.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 avril 2022
  • Temps de lecture :25 min de lecture

Henry David Thoreau (de son vrai nom David Henry Thoreau) est un philosophe, naturaliste et poète américain, né le 12 juillet 1817 à Concord (Massachusetts), où il est mort le 6 mai 1862.

Son œuvre majeure, Walden ou la Vie dans les bois, est une réflexion sur l’économie, la nature et la vie simple menée à l’écart de la société, écrite lors d’une retraite dans une cabane qu’il s’était construite au bord d’un lac. Son essai La Désobéissance civile, qui témoigne d’une opposition personnelle face aux autorités esclavagistes de l’époque, a inspiré des actions collectives menées par Gandhi et Martin Luther King Jr. contre la ségrégation raciale.

Thoreau abhorre l’esclavage des noirs, qui démontre selon lui que le christianisme qui prévaut officiellement n’est que superstition, et que les politiciens ne sont pas motivés par des « lois élevées ». Il envisage une réforme morale de la société par la non-collaboration aux injustices des gouvernements, comme prônée par son contemporain abolitionniste William Lloyd Garrison, mais il reste presque toujours à l’écart de toute activité et organisation sociale, quelle qu’elle soit. Après la tentative ratée de John Brown pour lancer une insurrection en faveur de l’abolition, Thoreau le considère comme un sauveur et lui exprime publiquement son appui. Il s’est donc retrouvé à la fin de sa vie, à l’aube de la Guerre civile américaine, en accord avec l’opinion publique de plus en plus commune qui commençait à croire à l’abolition de l’esclavage par la force brute, et ce sans s’impliquer pour autant davantage lui-même.

(suite…)

Continuer la lectureHenry David Thoreau, philosophe, naturaliste et poète.

Paul Newman, acteur, réalisateur, producteur et scénariste.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 avril 2022
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Paul Newman, né le 26 janvier 1925 à Shaker Heights (Ohio) et mort le 26 septembre 2008 à Westport (Connecticut), est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste, philanthrope, pilote automobile américain.

Jouant dans une soixantaine de films, il a notamment remporté l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans La Couleur de l’argent (1986), le Prix humanitaire Jean Hersholt, un Golden Globe du meilleur réalisateur pour Rachel, Rachel (1968), ainsi qu’un Cecil B. DeMille Award et un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Citoyen engagé et philanthrope, Paul Newman a également joué un rôle important dans le mouvement pour les droits civiques dans les années 1960 et a soutenu de nombreuses œuvres caritatives.


Paul Newman est né à Shaker Heights dans l’Ohio. Son père, Arthur Samuel Newman (1893–1950), était juif ; Simon Newman et Hannah Cohn, ses grands-parents, étaient des immigrants de Hongrie et de Pologne, et sa mère, Theresa Fetzer ou Fetsko (1894–1982) (slovaque : Terézia Fecková), était catholique avec des racines slovaques et hongroises. Paul Newman se considérait par ailleurs lui-même comme juif, car disait-il « c’est plus qu’un défi ».

(suite…)

Continuer la lecturePaul Newman, acteur, réalisateur, producteur et scénariste.

Flannery O’Connor, romancière et nouvelliste.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 avril 2022
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Mary Flannery O’Connor, née le 25 mars 1925 à Savannah en Géorgie et morte à l’âge de trente neuf ans, le 3 août 1964 à Milledgeville en Géorgie, est une romancière, nouvelliste et essayiste américaine.

O’Connor est une voix importante de la littérature américaine. Elle est l’auteure de deux romans, de trente deux nouvelles, ainsi que de nombreux textes courts. On lui doit par ailleurs un important corpus de lettres (L’Habitude d’Être) qui constitue une œuvre morale et littéraire. Son style, qualifié de Southern Gothic, est intimement lié à sa région, le Sud des États-Unis, et à ses personnages grotesques. Les écrits d’O’Connor reflètent sa foi catholique, dans l’examen de questions morales.

En 1972, huit ans après sa disparition, la publication posthume de ses Histoires complètes remporte le U.S. National Book Award dans la catégorie fiction.


Enfant unique d’Edward F. O’Connor et de Regina Cline, elle se décrit comme une enfant aux pieds tournés en-dedans avec un menton fuyant et un complexe du type « fiche-moi la paix ou je te mords ».

(suite…)

Continuer la lectureFlannery O’Connor, romancière et nouvelliste.