Saint Casimir, patron de la Lituanie.

Saint Casimir, de la dynastie des Jagellon, saint patron de la Lituanie et patron secondaire de la Pologne, était prince de Pologne et grand-duc de Lituanie. Il naquit en 1458 à Wawel, le palais royal de Cracovie, et mourut à 25 ans à Grodno le 4 mars 1484. II fut canonisé en 1522. On le fête le 4 mars.


Casimir, en lituanien Kazimieras, en polonais Kazimierz, était le deuxième fils du roi Casimir IV et de la reine Élisabeth d’Autriche. Ses grands-pères étaient Ladislas II Jagellon et Albert II de Habsbourg, roi de Bohême et de Hongrie, empereur du Saint-Empire romain germanique.

À partir de l’âge de neuf ans Casimir reçut son éducation de Johannes Longinus (Jan Długosz) et Filippo Buonaccorsi, appelé Callimachus. Quand il eut treize ans, des factions mécontentes du roi Mattias Corvin lui offrirent le trône de Hongrie. Casimir, qui désirait défendre la Croix contre les Turcs, accepta cet appel et alla en Hongrie recevoir la couronne. Son oncle Ladislas III Jagellon, roi de Pologne et de Hongrie, avait déjà été tué en 1444 dans la bataille de Varna en défendant la chrétienté contre les Turcs. Casimir renonça finalement à son entreprise, à cause de l’opposition du pape Sixte IV qui craignait une victoire des Turcs. Il fut puni par son père qui l’enferma dans la forteresse de Dobzki. Il devint à nouveau l’élève du père Longinus en 1475.

Continuer la lecture de « Saint Casimir, patron de la Lituanie. »

Radio Vatican “la voix du Pape”.

Radio Vatican (latin : Statio Radiophonica Vaticana) se définit elle-même comme « la voix du pape ». Inaugurée le 12 février 1931, la station de radio vaticane émet régulièrement en 40 langues différentes. Le centre émetteur se trouve à Santa Maria di Galeria dans la province du Latium. Son siège est au Vatican.


Au lendemain des accords du Latran réglant définitivement les rapports entre le Saint-Siège et l’Italie (1929), et créant l’État du Vatican, Pie XI confie à l’ingénieur Guglielmo Marconi le projet de construction d’une station radio à l’intérieur du nouvel État. La radio est inaugurée le 12 février 1931 : pour la première fois la voix du pape est entendue sur les ondes. La radio est confiée aux pères jésuites : Giuseppe Gianfranceschi, physicien et mathématicien en est le premier directeur. L’émetteur historique, d’une puissance de 10 kW, est situé dans les jardins du palais du Vatican, dans une tour médiévale restaurée par Léon XIII à la fin du XIXe siècle. Il émet alors sur deux longueurs d’onde courtes. En 1936, l’Union internationale de la radio autorise « à titre spécial » la diffusion sans limitation géographique, ce qui permet à la radio de se développer. Ainsi, deux émetteurs supplémentaires de 25 kW sont installés en 1937.

Continuer la lecture de « Radio Vatican “la voix du Pape”. »

Dominique Savio, adolescent, Saint le l’église catholique.

Dominique Savio (Domenico Savio), né le 2 avril 1842 à Riva di Chieri dans le Royaume de Sardaigne (aujourd’hui dans le Piémont, en Italie), mort le 9 mars 1857 à Mondonio également en Piémont-Sardaigne, est un adolescent italien, fervent chrétien, disciple de Don Bosco.

Le pape Pie XI signe, le 9 juillet 1933, le décret reconnaissant l’héroïcité des vertus du jeune Dominique Savio, le déclarant dès lors Serviteur de Dieu. Au terme d’un premier procès en béatification (d’une durée de 17 ans), le pape Pie XII le déclare Bienheureux le 5 mars 1950, et, le 12 juin 1954, au terme de son procès de canonisation (qui dura encore 4 ans), le proclame solennellement saint. Dans la bulle pontificale de canonisation, le pape déclare également Dominique Savio saint patron des jeunes, notamment des enfants et des adolescents. Il est fêté le 9 mars.

Continuer la lecture de « Dominique Savio, adolescent, Saint le l’église catholique. »