Volodymyr Sosiura, poète et écrivain.

Volodymyr Mikolayovich Sosiura ( ukrainien : Володимир Сосюра ; né le 6 janvier 1898 à Debaltseve , gouvernorat d’Ekaterinoslav (aujourd’hui oblast de Donetsk ) de l’ Empire russe – mort le 8 janvier 1965 à Kiev, RSS d’Ukraine de l’ Union soviétique ) était un poète lyrique ukrainien , écrivain, vétéran de la guerre civile russe (1918-1920).


Volodymyr Sosiura est né dans un village de la gare de Debaltseve (aujourd’hui ville de Debaltseve ).

Il a commencé à travailler en 1909 à l’usine Donets Soda dans un règlement Verkhnee (aujourd’hui partie de Lysychansk ) où il a travaillé pendant quelques années. En 1914–1918, il étudie dans une école agricole  (uchilische) dans un village de la gare de Yama (aujourd’hui Siversk ). En 1918, Sosiura était membre du groupe de travailleurs insurgés Donets Soda Factory.

Sosiura a combattu dans l’armée populaire ukrainienne de Petliura (le 3e régiment de Haidamaka qui était cantonné à Bakhmut ) pendant l’hiver 1918 jusqu’à l’automne 1919, avant d’être fait prisonnier par l’armée des volontaires de Denikin . Il a été condamné à mort, mais a réussi à s’évader. Plus tard, après le débordement de l’ UPR, il rejoint l’ Armée rouge.

Continuer la lecture de « Volodymyr Sosiura, poète et écrivain. »

Alexandre Chargueï, ingénieur, mathématicien et pionnier de l’espace.

Alexandre Ignatievitch Chargueï (en ukrainien : Олександр Гнатович Шаргей, en russe : Александр Игнатьевич Шаргей) (21 juin 1897- février 1942), plus connu sous le nom de Iouri Vassilievitch Kondratiouk (en ukrainien : Юрій Васильович Кондратюк, en russe : Юрий Васильевич Кондратюк), est un ingénieur et mathématicien ukrainien qui a le premier théorisé la méthode du rendez-vous en orbite lunaire, qui sera finalement adoptée par la NASA pour la conception des missions Apollo.


Alexandre Chargueï n’a pas 20 ans lorsqu’il rédige au lycée de Poltava, en Ukraine, un essai intitulé « La conquête des espaces interplanétaires ». Dans cet essai spéculatif sur les techniques spatiales, il y décrit en particulier la trajectoire optimale d’un vol de la Terre à la Lune. Il démontre que la solution permettant de réduire la masse de l’engin spatial à lancer depuis la Terre consiste à placer celui-ci en orbite autour de la Lune avant qu’un module s’en détache et effectue seul l’aller-retour jusqu’à la surface lunaire.

Continuer la lecture de « Alexandre Chargueï, ingénieur, mathématicien et pionnier de l’espace. »

Petru Mogila, thélogien et réformateur.

Petru Mogila ( roumain : Petru Movilă , ukrainien : Петро Симеонович Могила , russe : Пётр Симеонович Могила , polonais : Piotr Mohyła ; 21 décembre 1596 – 1er janvier [ OS 22 décembre ] 1647) était théologien et réformateur d’origine moldave, métropolite de Kiev , Halych et All Rus’ de 1633 jusqu’à sa mort.


Peter Mogila est né dans la famille Movilești, qui était une famille de boyards moldaves. Plusieurs dirigeants de Moldavie et de Valachie étaient membres de cette famille, dont le père de Mogila, Simion Movilă, et son arrière-grand-père Petru Rareș . Son oncle, le frère de Simion, était George Movila , métropolite de Moldavie . La mère de Peter Mogila, Marghita (Margareta), était la fille d’un logothète moldave, Gavrilaș Hâra. Regina, la sœur de Peter Mohyla, a épousé le prince Michał Wiśniowiecki, et leur fils Jeremi Wiśniowiecki, était le neveu et partisan de Mogila même s’il s’est converti au catholicisme afin d’épouser une princesse catholique romaine et ainsi hériter de la couronne polonaise.

Continuer la lecture de « Petru Mogila, thélogien et réformateur. »