Ferdinand Stoliczka, paléontologue et zoologiste.

Ferdinand Stoliczka, né à une date incertaine en 1838 à Bílany près de Kremsier (en margraviat de Moravie) et mort le 19 juin 1874 à Shayok River (dans la province du Ladakh), est un géologue, un paléontologue et un zoologiste britannique d’origine morave.


Il étudie la géologie et la paléontologie à Prague et à l’université de Vienne et suit les cours des professeurs Eduard Sueß (1831-1914) et Rudolf Hoernes (1850-1912).

En 1859, il présente à l’Académie des sciences de Vienne une  communication sur des mollusques d’eau douce datant du crétacé découverts dans des roches du nord-est des Alpes.

En 1861, il rejoint le service de recherche géologique autrichien.

Continuer la lecture de « Ferdinand Stoliczka, paléontologue et zoologiste. »

Amalie Mánesová, peintre paysagiste.

Amalie Mánesová (21 janvier 1817 Prague-Vieille ville – 4 juillet 1883 Prague) était une peintre tchèque spécialisée dans la peinture de paysage.


Elle est issue d’une famille d’artistes. Son père Antonín Mánes était paysagiste , ses jeunes frères Josef et Quido étaient également peintres. Bien qu’elle s’intéresse à la création de portraits, son père juge cela inapproprié pour les femmes et lui ordonne de se consacrer à la peinture de paysage.

Elle a consacré la plupart de son temps et de ses efforts à enseigner et à soutenir ses frères. Après la mort de son père (1843), il reprend une grande partie de ses cours particuliers de dessin, qu’il dirige chez de  riches nobles. En 1853, elle ouvre une école de peinture privée pour dames et filles de familles aristocratiques et bourgeoises. A la fin des années 1850, elle vit avec ses frères dans la famille Aehrenthal au château de Hrubá Skála, où elle enseigne le dessin auprès de la comtesse. A partir des fonds obtenus, elle a aidé les frères, qui avaient des problèmes existentiels en raison du manque de cercles d’art à l’époque. Elle était beaucoup plus pratique qu’eux et dirigeait leur maison depuis longtemps.

Continuer la lecture de « Amalie Mánesová, peintre paysagiste. »

Utagawa Kunisada, peintre.

Utagawa Kunisada (歌川 国貞, Utagawa Kunisada, 1786-12 janvier 1865), connu également sous le nom Utagawa Toyokuni III (三代歌川豊国?) est l’un des peintres d’ukiyo-e les plus populaires du XIXe siècle et aussi l’un des plus prolifiques et ayant le mieux réussi sur le plan financier, devant Kuniyoshi et Hiroshige. Il a notamment fait une illustration du Genji monogatari et des représentations d’acteurs de kabuki contemporains. Il est un maître incontesté de l’estampe sur bois.


Utagawa Kunisada est né à Edo en 1786. Son père, qui mourut l’année suivante, était un poète amateur de petite réputation. Après avoir montré une forte prédilection pour l’art (il copie les dessins des acteurs de kabuki), il est accepté vers 1800 comme apprenti par l’un des plus grands maîtres du dessin sur planche de bois, Toyokuni, recevant à ce moment le nom de « gō ».

Il commence par réaliser des estampes d’acteurs, une spécialité de l’école d’Utagawa, rapidement abandonnée pour le bijin-ga. Il peint également des paysages et des guerriers, mais bien que ses débuts dans ce domaine-là soient prometteurs, il n’en fera jamais beaucoup. Il réalise également un grand nombre de shunga (gravures érotiques), avant que n’aient lieu les réformes de l’ère Tenpō en 1842.

Continuer la lecture de « Utagawa Kunisada, peintre. »

Désolé, la copie des images et des textes n'est pas autorisée !