Hans Baldung dit “Grien”, peintre.

Hans Baldung, dit Grien (en raison de sa prédilection pour la couleur verte), est un graveur, dessinateur, peintre et vitrailliste allemand de la Renaissance. Il est né en 1484 ou 1485 à Schwäbisch Gmünd (anciennement Gmünd en Allemagne), ville libre d’Empire, en Souabe d’où son père était originaire et est mort à Strasbourg en septembre 1545.


Son père ayant depuis 1492 la charge de conseiller juridique de l’évêque de Strasbourg (Albert de Bavière) et sa famille habitant dans cette ville, le jeune Hans Baldung fit son apprentissage, auprès d’un artiste demeuré inconnu. Il perfectionna son art dans l’atelier d’Albrecht Dürer à Nuremberg entre 1503 et 1507.

Continuer la lecture de « Hans Baldung dit “Grien”, peintre. »

Václav Rabas, peintre.

Václav Rabas ( 13 novembre 1885 Krušovice – 26 octobre 1954 Prague ) était un peintre tchèque qui fut parmi les premiers à remporter le titre d’ artiste national . Il était membre de Umělecká beseda , Spolek Mánes , co-fondateur de l’ Association des artistes tchèques et graphistes Hollar et était l’un des soi-disant vendredis.


Rabas est né à Krušovice en tant que  deuximème fils d’un meunier. Cependant, son père est décédé alors que Václav n’avait que sept ans. Grâce à sa dure mère František, il avait encore assez d’espace pour faire ses études. Il est diplômé du plus ancien lycée de  Bohême à  Rakovník en 1904 . Après son service militaire, il est admis à l’ Académie des Beaux-Arts de  Prague deux ans plus tard . Bien qu’il ait terminé la partie générale, il ne dura pas trop longtemps dans la spéciale et interrompit ses études.

En 1909, il rejoint Umělecká beseda , où il se perfectionne sous l’influence d’autres membres et cherche en même temps de nouveaux contenus. Il a terminé ses études avec  Max Švabinský, sous la direction duquel il a travaillé à partir de 1911. Il se rendit dans le nord de l’ Italie et à Paris , mais construisit une maison dans sa Krušovice natale, où il se maria également. Il fut parmi les premiers à être appelé au front jusqu’à la Première Guerre mondiale , où il fut blessé sur le front de  l’Est en  septembre 1914, si bien qu’il rentra chez lui par les infirmeries et ne se présenta plus sur le champ de bataille.

Continuer la lecture de « Václav Rabas, peintre. »

Zoltán Palugyay, peintre.

Zoltán Palugyay (1898-1935) est un peintre austro-hongrois et slovaque. Il est appelé le fondateur de la peinture moderne slovaque.


Zoltán Palugyay est né dans une ancienne famille hongroise. Diplômé de l’école secondaire en 1916, il est appelé sur le front italien durant la Première Guerre mondiale. Il commence alors sa carrière de peintre comme soldat de l’armée austro-hongroise.

Il étudie après la guerre dans les académies d’art de Budapest (1919-20, Eduard Ballo), de Cracovie (1920-21, W. Jarocki), de Berlin et de Hambourg (1921), puis dans une école privée (Hans Hofmann) à Munich de 1924 à 1926. Il retourne en Slovaquie à l’été 1926 dans le manoir familial (en partie détruit aujourd’hui) de Bodice (Bodafalu en hongrois), à 4 km de Liptovský Mikuláš. Il expose en tant qu’invité (par Peter Július Kern) à la première exposition d’après-guerre de la future Association des Artistes Slovaques à Liptovský Mikuláš. Il est fortement influencé par le travail de László Mednyánszky marqué par l’abolition entre modernité et  intemporalité, et par une nostalgie d’un monde passé irrécupérable.

Continuer la lecture de « Zoltán Palugyay, peintre. »

Désolé, la copie des images et des textes n'est pas autorisée !