Buster Keaton, acteur, réalisateur et scénariste.

Joseph Frank Keaton Junior, dit Buster Keaton, est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur américain né le 4 octobre 1895 à Piqua (Kansas) et mort le 1er février 1966 à Hollywood (Californie).

Humoriste célèbre pour son flegme, artiste ayant marqué le cinéma muet américain, il fut entre autres surnommé « l’homme qui ne rit jamais » par contraste avec Charlie Chaplin. « Buster » est un surnom générique (« pote ») signifiant aussi « casse-cou ».

Il est classé vingt et unième acteur de légende par l’American Film Institute.


Joseph Frank Keaton naît dans une petite ville agricole du comté de  Woodson, dans le sud-est du Kansas, de Joseph Hallie Keaton et Myra Edith Cutler, acteurs de cabaret. Un an plus tard, le surnom « Buster » lui est attribué. D’après la légende, Harry Houdini en serait à l’origine, mais il est plus vraisemblable qu’il fut inventé par son père. Dès octobre 1900, il rejoint ses parents sur la scène du Bill Dockstader’s Wonderland Theatre de Wilmington (Delaware) et devient un membre salarié de leurs numéros.

Continuer la lecture de « Buster Keaton, acteur, réalisateur et scénariste. »

James Clerk Maxwell, physicien et mathématicien.

James Clerk Maxwell (13 juin 1831 à Édimbourg en Écosse – 5 novembre 1879 à Cambridge en Angleterre) est un physicien et mathématicien écossais. Il est principalement connu pour avoir unifié en un seul ensemble d’équations, les équations de Maxwell, l’électricité, le magnétisme et l’induction, en incluant une importante modification du théorème d’Ampère. Ce fut à l’époque le modèle le plus unifié de l’électromagnétisme. Il est également célèbre pour avoir interprété, dans un article scientifique, la lumière comme étant un phénomène électromagnétique en s’appuyant sur les travaux de Michael Faraday. Il a notamment démontré que les champs électriques et magnétiques se propagent dans l’espace sous la forme d’une onde et à la vitesse de la lumière.

Ces deux découvertes permirent d’importants travaux ultérieurs  notamment en relativité restreinte et en mécanique quantique.

Il a également développé la distribution de Maxwell, une méthode statistique de description de la théorie cinétique des gaz.

Continuer la lecture de « James Clerk Maxwell, physicien et mathématicien. »

Melozzo da Forlì, peintre et architecte.

Melozzo da Forlì (de son appellation courante) ou Ambrosi Melozzo, ou Marco di Giuliano degli Ambrogi, ou Melozzo di Giuliano degli Ambrogi (né à Forlì en 1438 et mort dans sa ville natale en 1494), est un peintre et architecte italien de la Renaissance.


Melozzo nait à Forlì en 1438. De sa première formation, nous ne savons pas grand chose, si ce n’est qu’il fut disciple de Baldassarre Carrari l’Ancien, peintre de tradition giottesque. Melozzo da Forli eut probablement connaissance de l’œuvre d’un autre disciple de Giotto, Guglielmo degli Organi, qui avait peint l’église de San Domenico à Forlì ainsi que d’Ansuino da Forlì, qui avait travaillé dans l’église des Ermites à Padoue, et qui introduisit à Forlì la manière d’Andrea Mantegna, dont Melozzo tira par la suite une ligne forte et incisive, l’utilisation des raccourcis et une attention particulière pour l’expressivité des figures. En 1450, Leon Battista Alberti le théoricien de la perspective est appelé à Rimini, (à cinquante kilomètre de Forli) par Sigismondo Pandolfo Malatesta où il demeure quelques années. Si rien n’indique qu’il y eut rencontre, l’influence du grand humaniste est plus que probable et leur trajet dans l’Italie du Quattrocento étonnamment semblable.

Continuer la lecture de « Melozzo da Forlì, peintre et architecte. »