Ivan Bounine, écrivain.

Ivan Alexeïevitch Bounine (en russe : Иван Алексеевич Бунин, ISO 9 : Ivan Alekseevič Bunin), né le 10 octobre 1870 (22 octobre dans le calendrier grégorien) à Voronej (Empire russe) et mort le 8 novembre 1953 à Paris, est un écrivain russe, auteur de poèmes, de nouvelles et de romans, lauréat du prix Nobel de littérature en 1933. Il est considéré comme l’un des plus grands prosateurs russes du XXe siècle.


Ivan Bounine nait à Voronej au sein d’une célèbre famille de poètes — il est parent par son père des poètes Anna Petrovna Bounina (1774-1829) et Vassili Joukovski (1783-1852) —, issue de l’ancienne noblesse du gouvernement d’Orel, d’une ascendance polonaise lointaine. Il y passe les trois premières années de sa vie et vit ensuite dans le domaine familial d’Oziorki, à Boutyrki près d’Ielets, où son éducation est confiée à des précepteurs. Il est envoyé au petit lycée d’Elets à l’âge de onze ans en 1881, mais retourne chez lui après cinq ans d’études. Son frère aîné, Iouli Bounine (ru)note 1 (1857-1921), le fait étudier et l’encourage alors à lire les  classiques russes et à écrire.

Continuer la lecture de « Ivan Bounine, écrivain. »

Li Dazhao, fondateur du parti communiste chinois.

Li Dazhao ( trad. Chinese chinois , ex.李大钊, pinyin Lǐ Dàzhāo ; 29 octobre 1889  – 28 avril 1927 ) est l’un des fondateurs du Parti communiste chinois, l’un des premiers marxistes et communistes chinois.


Li Dazhao est né le 29 octobre 1889 dans le comté de Laoting , province de Zhili, dans une famille de paysans.

De 1913 à 1917, Lee étudie l’économie politique à l’université Waseda au Japon. En 1918, il retourne en Chine.

Après son retour dans son pays natal, Li a travaillé comme professeur et directeur de la bibliothèque de l’Université de Pékin et a été parmi les premiers intellectuels de l’environnement chinois à soutenir l’établissement du régime bolchevique en Russie . A cette époque, son assistant à la bibliothèque était Mao Zedong , sur qui Li avait une grande influence.

Continuer la lecture de « Li Dazhao, fondateur du parti communiste chinois. »

James Fenimore Cooper, écrivain.

James Fenimore Cooper, né le 15 septembre 1789 à Burlington, dans le New Jersey, et mort le 14 septembre 1851 à Cooperstown, dans l’État de New York, est un écrivain américain. Il est notamment l’auteur du roman Le Dernier des Mohicans.


James Fenimore Cooper, le onzième d’une famille de douze enfants, est le fils de William Cooper, juge et membre du Congrès pour le comté d’Otsego, issu d’une famille émigrée d’Angleterre en 1679.

Après une scolarité à Albany et New Haven, Fenimore Cooper entre à l’université Yale à treize ans, il reste ainsi le plus jeune étudiant jamais entré dans cette université. Trois ans après, à l’âge de 17 ans, il s’engage sur le Sterling, un navire marchand, mais lors d’une escale à Cowes, en 1806, en raison des guerres napoléoniennes qui font rage en Europe, il est enrôlé par la presse britannique dans la Royal Navy. Les voyages suivants le mènent jusqu’à Águilas et Cabo de Gata sur la côte méridionale espagnole, d’où il peut regagner l’Amérique. Le 1er janvier 1808, il s’engage dans la US Navy comme midshipman et reçoit des ordres pour plusieurs missions stratégiques autour de lac Ontario et dans l’archipel des Mille-Îles pendant la guerre anglo-américaine de 1812. Certaines de ses aventures de cette période lui serviront ultérieurement de sources d’inspiration pour l’écriture de son roman Le Lac Ontario (The Pathfinder) (1840).

Continuer la lecture de « James Fenimore Cooper, écrivain. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.