Marius Petipa, danseur et chorégraphe.

Michel-Victor-Marius-Alphonse Petipa (en russe : Мариус Иванович Петипа, Marius Ivanovitch Petipa), né le 11 mars 1818 à Marseille et mort le 14 juillet 1910 à Gourzouf en Crimée, est un danseur, maître de ballet et chorégraphe français qui vécut en Russie de l’âge de 29 ans jusqu’à sa mort.


Fils du danseur et maître de ballet Jean-Antoine Petipa (1787-1855) et de la comédienne Victorine Morel-Grasseau (1794-1860) originaire de Saint-Domingue, il est le frère cadet du danseur Lucien Petipa.

Marius fait ses premiers pas à Bruxelles, sur la scène de La Monnaie à l’âge de cinq ans, dans le ballet de Pierre Gardel La Dansomanie. Quittant Bruxelles en 1835, il danse à Bordeaux, puis chorégraphie ses premières œuvres à Nantes, sous la direction du maitre de ballet Étienne-Hughes Laurençon, de septembre 1839 à avril 1842.

Continuer la lecture de « Marius Petipa, danseur et chorégraphe. »

Nikolaï Karamzine, écrivain et historien.

Nikolaï Mikhaïlovitch Karamzine (en russe : Николай Михайлович Карамзин, ISO 9 : Nikolaj Michajlovič Karamzin), né le 1er décembre 1766 (12 décembre 1766 dans le calendrier grégorien) à Simbirsk et mort le 22 mai 1826 (3 juin 1826 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, est un écrivain et historien russe.


Né dans le gouvernement de Simbirsk ou plus probablement d’Orenbourg, il fit à Moscou des études solides, qui le mirent à même d’apprécier les chefs-d’œuvre des littératures étrangères, et publia d’abord des poésies et des traductions de William Shakespeare, de Gotthold Ephraim Lessing et de Gottlieb Emanuel von Haller.

Continuer la lecture de « Nikolaï Karamzine, écrivain et historien. »

Andreï Sakharov, physicien nucléaire.

Andreï Dmitrievitch Sakharov (en russe : Андрей Дмитриевич Сахаров, né à Moscou le 21 mai 1921 et mort dans la même ville le 14 décembre 1989, est un physicien nucléaire soviétique d’origine russe, père de la bombe H soviétique, militant pour les droits de l’homme, les libertés civiles et la réforme dans son pays. Il a obtenu le prix Nobel de la paix en 1975.


Né à Moscou le 21 mai 1921, d’un père russe, professeur de physique et d’une mère d’origine grecque. Son grand-père était un avocat bien connu qui travaillait pour les droits de l’homme en Russie tsariste.

Sa famille vit avec tous ses proches, en fournissaient un enseignement aux enfants dans leur grande maison de Nijni Novgorod1, au lieu de les envoyer à l’école. Ainsi son père Dmitri Ivanovitch Sakharov lui enseigne  personnellement les mathématiques et la physique, et fait des expériences avec lui. Il est ainsi élevé dans cette famille où la physique a déjà pris sa place avec son père auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation. À l’âge de 12 ans, Sakharov entre pour la première fois à l’école.

Continuer la lecture de « Andreï Sakharov, physicien nucléaire. »