Samed Vurgun, poète.

Samed Vurgun (azéri: Səməd Vurğun, en alphabet cyrillique : Сəмəд Вурғун, russe : Самед Вургун ; vrai nom Samed Vekilov, nom azéri complet : Səməd Yusif oğlu Vəkilov), né le 21 mars ou 12 mai 1906 à Yuxarı Salaxlı, Qazakh et décédé le 27 mai 1956 à Bakou) est un poète azéri et soviétique. Il est le père du poète Vaqif Səmədoğlu.


Orphelin de mère à l’âge de six ans Samed Vurgun est élevé par son père et sa grand-mère maternelle. En 1918, la famille déménage à Qazax où Samed et son frère Mehdixan (1902-1975) deviennent élèves du séminaire kazakh (Qazax müəllimlər seminariyası). Il enseigne ensuite la littérature dans les écoles de Gandja et de Quba. En 1929-1930, il étudie à l’Université d’État de Moscou, puis à l’Institut pédagogique d’Azerbaïdjan.

Continuer la lecture de « Samed Vurgun, poète. »

Piotr Kontchalovski, peintre.

Piotr Petrovitch Kontchalovski (en ukrainien : Петро Петро́вич Кончало́вський, en russe : Пётр Петро́вич Кончало́вский), né le 9 février 1876 (21 février 1876 dans le calendrier grégorien) à Sloviansk (Empire russe) et mort le 2 février 1956 à Moscou (Union des républiques socialistes soviétiques), est un peintre russe puis soviétique.

Il est membre du mouvement artistique Valet de Carreau.


Piotr Kontchalovski est né dans le village de Sloviansk, près de Kharkiv (actuellement en Ukraine), le 21 février 1876. Son père est un éditeur artistique. En 1889, la famille Konchalovski s’installe à Moscou et leur maison devient une partie de la scène artistique moscovite dans les années 1890. Leur maison reçoit souvent la visite de Valentin Serov, Mikhaïl Vroubel et Vassili Sourikov. Quelque temps plus tard, Piotr Kontchalovski épouse une fille de Vassili Sourikov, qui a toujours fait l’éloge de l’art de son gendre. Kontchalovski étudie à l’École de peinture, de sculpture et d’architecture de Moscou. Entre 1896 et 1898, il voyage à Paris et étudie à l’Académie Julian. En 1899, il retourne en Russie et entre à l’Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, où il obtient son diplôme en 1907. À l’Académie, il eut comme professeurs Savinsky, Zaleman et Kovalevsky.

Continuer la lecture de « Piotr Kontchalovski, peintre. »

Al-Fârâbî, philosophe médiéval.

Fârâbî, de son nom complet Abû Nasr Muhammad ibn Muhammad ibn Tarkhân ibn Uzalagh al-Fârâbî, également connu en Occident sous les noms de Alpharabius, Al-Farabi, Al-Fārābī, Farabi, Abunaser et Alfarabi, est un philosophe médiéval persan et musulman. Né en 872 à Wâsij près de Farab en Transoxiane, ou à Faryab au Grand Khorassan, il meurt à Damas, en Syrie en 950. Il approfondit toutes les sciences et tous les arts de son temps, et est appelé le Second instituteur de l’intelligence.

Il étudie à Bagdad (actuel Irak). On lui doit un commentaire de La République de Platon, ainsi qu’un Sommaire des Lois de Platon. Il fut aussi un théoricien de la musique et un excellent joueur de luth.

Continuer la lecture de « Al-Fârâbî, philosophe médiéval. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.