Spoutnik 1.

Spoutnik 1 (en russe : Спутник I, signifiant « Compagnon » ou « Satellite ») est le premier satellite artificiel de la Terre. Cet engin spatial soviétique, premier de la série de satellites Spoutnik, est lancé le 4 octobre 1957 depuis le cosmodrome de Baïkonour par un lanceur R-7 Semiorka et couronne les travaux des ingénieurs et techniciens de l’OKB-1 chargés de développer ce gros missile balistique intercontinental. Leur responsable Sergueï Korolev, visionnaire fasciné par les perspectives spatiales ouvertes par les fusées, avait réussi à persuader ses  commanditaires militaires d’utiliser le missile balistique comme lanceur de satellites.

Pour développer un missile balistique intercontinental, les ingénieurs de Korolev ont dû concevoir une fusée de grande taille, car les bombes nucléaires soviétiques ne sont pas aussi miniaturisées que leurs homologues américaines. La capacité du lanceur permet de placer d’emblée un satellite de relativement grande taille en orbite. Spoutnik 1 est une sphère métallique de 58 cm de diamètre et d’une masse de 83 kg qui transmet par radio des indications sur la température et la pression à bord. Le satellite fonctionnera vingt-deux jours jusqu’à l’épuisement de ses batteries, sources de son énergie.

Continuer la lecture de « Spoutnik 1. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.