Décébal, roi Dace.

Décébal (en latin : Decebalus, et en roumain : Decebal),  auparavant Diurpaneus, est un roi dace ayant régné de 87 à 106.

Largement oubliée jusqu’à la fin du xixe siècle, la figure de Décébale comme représentant de la civilisation dace est progressivement mise en avant à partir du règne du roi Carol Ier, à l’image de celle de Vercingétorix en France à la même époque. Il incarne depuis lors une figure mythique et nationale de tout premier ordre pour la Roumanie, aussi bien monarchique que communiste. Il devient, pour les protochronistes actuels tel Napoleon Săvescu, très prolifiques sur Internet et influents auprès des auteurs de manuels scolaires, le « premier chef des Roumains dressés contre toute oppression étrangère ».

Une sculpture géante du visage de Décébale, comme celles du mont Rushmore aux États-Unis a été réalisée dans les Carpates, au-dessus des Portes de Fer, de 1994 à 2004.

Continuer la lecture de « Décébal, roi Dace. »

Grigore C. Moisil, mathématicien.

Grigore Constantin Moisil (10 janvier 1906, Tulcea , Tulcea , Roumanie  – 21 mai 1973, Ottawa, Ontario, Canada ) était un mathématicien roumain, considéré comme le père de l’ informatique roumaine après l’ invention de circuits électroniques tristes, et en raison de ses contributions à la formation professionnelle des premiers informaticiens en Roumanie.


Il est né à Tulcea le 10 janvier 1906. Son arrière-grand-père, Grigore Moisil ( 1814 – 1891 ), était curé de Năsăud et vicaire épiscopal gréco-catholique du pays de Rodna , l’un des fondateurs de la première Lycée roumain à Năsăud. Son père, Constantin Moisil ( 1867 – 1958 ), était professeur d’ histoire, archéologue, numismate , directeur du cabinet numismatique de l’Académie et membre honoraire de l’Académie roumaine. Sa mère, Elena ( 1863 – 1949) était enseignant à Tulcea, puis directeur de l’école “Maidanul Dulapului”, aujourd’hui école No. 74 „Ienăchiță Văcărescu” de Bucarest.

Continuer la lecture de « Grigore C. Moisil, mathématicien. »

Dimitrie Gusti, sociologue, ethnologue, historien et philosophe.

Dimitrie Gusti ; 13 février 1880 – 30 octobre 1955) était un sociologue, ethnologue, historien et philosophe volontariste roumain ; professeur à l’ université de Iaşi et à l’ université de Bucarest , il a été ministre roumain de l’Éducation en 1932-1933. Gusti a été élu membre de l’Académie roumaine en 1919 et en a été le président entre 1944 et 1946. Il a été le principal contributeur à la création d’une nouvelle école roumaine de sociologie.

Il était un membre éminent du Parti paysan , et plus tard du Parti national paysan dans lequel le premier avait fusionné.


Né à Iași , il a commencé à étudier les lettres à l’ Université de Iași avant de passer à l’ Universität unter den Linden et à l’ Université de Leipzig, où il a étudié et obtenu un doctorat en philosophie (1904). En 1905, il entame des études de sociologie, de droit et d’économie politique à l’Universität unter den Linden.

Continuer la lecture de « Dimitrie Gusti, sociologue, ethnologue, historien et philosophe. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.