Frederick Cook, explorateur polaire.

Frederick Albert Cook, né dans les montagnes Catskill, dans l’État de New York, le 10 juin 1865 et mort à la Nouvelle-Rochelle (État de New York) le 5 août 1940, est un explorateur polaire américain.


À la mort de son père, la famille s’installe à New York, où Cook travaille très durement, à la fois pour subvenir aux besoins de sa famille et pour se payer des études de médecine. Il devient docteur en médecine de l’université de New York en 1889.

En 1891, il fait partie de la North Greenland Expedition que commande l’Américain Robert Peary et dont le but est l’exploration du Groenland. Le caractère autoritaire de Peary et la personnalité de Cook, en qui Peary perçoit déjà un rival, ne facilitent pas leur relation.

Continuer la lecture de « Frederick Cook, explorateur polaire. »

La couleuvre à collier.

La Couleuvre à collier (Natrix natrix), à différencier désormais de la Couleuvre helvétique (Natrix helvetica) et de la Couleuvre à oeil rouge (Natrix astreptophora3), est une espèce de serpents de la famille des Natricidae, qui vit au-delà du Rhin et en Europe du Nord. Elle peut arborer des couleurs allant du gris au noir, en passant par le brun et le verdâtre, mais elle est généralement reconnaissable au motif clair qu’elle porte sur la nuque et qui lui a valu son nom vernaculaire. Sa taille varie de 65 cm à plus de 1,40 m, les femelles étant plus grandes que les mâles.

Ce serpent est largement répandu en Europe ainsi qu’en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Il vit généralement non loin des cours et plans d’eau, où il trouve les amphibiens dont il se nourrit principalement. Il peut également chasser des poissons ou des micromammifères. Il peut se déplacer rapidement et avec aisance, aussi bien sur la terre ferme que dans l’eau. Il est non venimeux et inoffensif pour l’Homme. L’espèce est ovipare et a une espérance de vie d’environ 25 à 28 ans.

Continuer la lecture de « La couleuvre à collier. »

Dimitrie Brândză, médecin, naturaliste et botaniste.

Dimitrie (Démétrius) Brândză (22 octobre 1846,  Bivolu , Botoșani, Roumanie  -/ 15 août 1895, Slănic-Moldova , Bacău , Roumanie ) était un médecin, naturaliste et botaniste roumain , membre à part entière de l’Académie roumaine . Il fonda le Jardin botanique de Bucarest , qui porte aujourd’hui son nom.


Né sur les terres moldaves, après avoir terminé les cours de l’Académie Mihailen , il est diplômé des Facultés des Sciences Naturelles et de Médecine de l’Université de Paris , obtenant son doctorat en 1869 . Il travaille comme docteur et professeur de botanique à l’ Université de Iasi . Il est nommé gardien du Musée des médecins et naturalistes de Iasi et a l’opportunité d’étudier les collections du Musée de la flore de Moldavie. En 1874 , il est muté à l’ université de Bucarest , au département des sciences naturelles, exerçant une activité multilatérale. Il y étudie les collections de Dimitrie Grecescu, un autre ancien directeur du jardin botanique.

Continuer la lecture de « Dimitrie Brândză, médecin, naturaliste et botaniste. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.