Marius Bunescu, peintre.

Marius Bunescu, né le 15 mai 1881 à Caracal et mort le 31 mars 1971 à Bucarest, est un peintre roumain du XXe siècle, instigateur du musée national d’Art de Roumanie et directeur du musée Anastase Simu. Il a apporté des contributions importantes à la Roumanie, tant sur le niveau artistique, avec plusieurs peintures à son actif, mais aussi sur le plan social, en ayant été administrateur de plusieurs musées de Bucarest.


Né à Caracal dans le județ d’Olt en 1881, Marius Bunescu passe les vingt premières années de sa vie sans vraiment avoir été en contact avec la peinture. Il est autodidacte, passant sa jeunesse à essayer différents métiers, de comptable à dessinateur graphique. Il reçoit des premiers cours de peinture entre 1904 et 1906 à Constanța, sous la tutelle de Dimitrie Hârlescu. Il poursuit ses études artistiques en Allemagne, à

Continuer la lecture de « Marius Bunescu, peintre. »

Nicolae Dărăscu, peintre.

Nicolae Dărăscu, né le 18 février 1883 à Giurgiu et mort le 14 août 1959 à Bucarest, est un peintre impressionniste et néo-impressionniste roumain du XXe siècle.


Né à Giurgiu, Nicolae Dărăscu a étudié à l’École nationale des Beaux-Arts de Roumanie (aujourd’hui l’Université nationale d’art de Bucarest) sous George Demetrescu-Mirea pour une période de quatre ans, soit de 1902 à 1906. Il reçoit après avoir gradué une bourse d’étude de l’Académie Julian située à Paris. Il avait longtemps voulu étudier à cette

Darascu, entier postal, Roumanie.

institution puisqu’il admirait Nicolae Grigorescu et Ștefan Luchian, artistes qui avaient fréquenté l’Académie. Il y étudie sous Jean-Paul Laurens et une année plus tard, en 1907, étudie aux Beaux-Arts de Paris sous Luc-Olivier Merson.

Continuer la lecture de « Nicolae Dărăscu, peintre. »

Gheorghe Petrașcu, peintre.

Gheorghe Petrașcu ; 20 novembre 1872, Tecuci – 1er mai 1949, Bucarest) était un peintre roumain. Il remporte de nombreux prix tout au long de sa vie et expose ses peintures à titre posthume à l’Exposition internationale de Paris et à la Biennale de Venise . Il était le frère de N. Petrașcu , critique littéraire et romancier.

En 1936, Petrașcu est élu membre titulaire de l’ Académie roumaine.

Il est né à Tecuci , en Roumanie , dans une famille aux traditions culturelles. Ses parents étaient de petits propriétaires du comté de Fălciu , Costache Petrovici-Rusciucliu et sa femme Elena, nom de jeune fille Bițu-Dumitriu. Frère du diplomate, écrivain et critique littéraire et d’art Nicolae Petrașcu , Gheorghe Petrașcu manifeste des penchants artistiques dès son plus jeune âge, faisant ses premières études à l’ Université nationale des arts de Bucarest . Sur la recommandation de Nicolae Grigorescu, il reçoit une bourse pour se perfectionner à l’étranger. Après un court séjour à Munich , il part pour Paris, où il s’inscrit à l’ Académie Julianet a travaillé dans l’atelier de Bouguereau (1899-1902). Dès sa première exposition personnelle à l’ Athénée roumain (1900), il est remarqué par les écrivains Barbu Ștefănescu Delavrancea et Alexandru Vlahuță , qui lui achètent une œuvre.

Continuer la lecture de « Gheorghe Petrașcu, peintre. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.