Le temple romain d’Evora (Portugal).

Le temple romain d’Évora, aussi appelé le temple de Diane en référence à la déesse celtique du même nom, est un temple romain périptère hexastyle datant du iie siècle et localisé dans le centre historique de la ville d’Évora, au Portugal. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est l’un des monuments les plus connus de cette ville et l’un des symboles de la présence romaine au Portugal.

Il est situé dans la freguesia de Sé e São Pedro, sur la place Conde de Vila Flor. Il se trouve près de l’église et couvent des Lóios, du Tribunal de l’Inquisition, de la bibliothèque publique et du musée.


Bien que le temple romain d’Évora soit communément appelé Temple de Diane, cette association avec la déesse celte est le fait d’une légende qui remonte au XVIIe siècle. Le temple fut probablement construit pour le culte impérial d’Auguste. Il fut construit au iie siècle sur le forum, place principale de la ville, qui portait alors le nom de Liberatias Iulia. Le temple fut modifié aux IIe et IIIe siècles. Le temple fut détruit à l’époque des Grandes invasions, au Ve siècle. Les ruines du temple sont tout ce qui reste du forum de la ville.

Continuer la lecture de « Le temple romain d’Evora (Portugal). »

Óscar Carmona, militaire et homme d’état.

António Óscar de Fragoso Carmona (Lisbonne, 24 novembre 1869 — Lisbonne, 18 avril 1951) était un homme d’État et militaire portugais. Il fut le 11e président de la République de 1926 à 1951.

Ministre de la Guerre depuis 1923, Carmona profita du pustch du 28 mai 1926 pour accéder au pouvoir : il est un des trois dirigeants du Portugal nommés successivement président de la République par la junte militaire. La période correspondant aux premières années de la présidence de Carmona est désignée sous le nom de « Dictature nationale ».

En 1927, Carmona nomme António de Oliveira Salazar ministre des Finances. Impressionné par Salazar, il le nomme président du Ministère en 1932, lui donnant un pouvoir supérieur au sien. En 1933, la nouvelle Constitution crée l’Estado Novo : Carmona est reconduit comme président de la République. Cependant, ce rôle n’a qu’un caractère officiel, tout le pouvoir revenant de fait à Salazar (réélu en 1935, 1942 et 1949).

Continuer la lecture de « Óscar Carmona, militaire et homme d’état. »

Nuno Álvares Pereira, noble.

Don Nuno Álvares Pereira (O.Carm.), également connu sous le nom de saint Connétable, de bienheureux Nuno de Sainte Marie, et aujourd’hui saint Nuno de Sainte Marie, ou tout simplement Nuno Alvares (24 juin 1360 – 1er novembre 1431) était un noble portugais et connétable du Portugal au xive siècle qui a joué un rôle clé dans la crise portugaise de 1383-1385, durant laquelle le Portugal a préservé son indépendance face à la Castille. Nuno Alvares Pereira est également 2e connétable de Portugal, 38e Mordomo-Mor du Royaume, 7e duc de Barcelos, 3e comte d’Ourem et 2e comte de Arraiolos.

Nuno Álvares est considéré comme le meilleur guerrier portugais, un génie militaire : il a gagné toutes les batailles auxquelles il a participé, y compris lorsqu’il commandait des forces en infériorité numérique face à ses adversaires. Il a été célébré par Luís de Camões dans son poème épique « Les Lusiades », reprenant 14 fois, dans un sens allégorique ou non, le personnage de Nuno. Il est représenté en sculpture en différents lieux du pays, notamment sur l’Arc de triomphe de la rue Augusta à Praça do Comércio, de Lisbonne.

Continuer la lecture de « Nuno Álvares Pereira, noble. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.