Gomes Eanes de Zurara, historien et navigateur.

Gomes Eanes de Zurara est un historien portugais du XVe siècle. On lui doit notamment le récit des voyages d’exploration portugais.


Si la date (entre 1405 et 1410) et le lieu de sa naissance (Santarém ou Zurara) restent inconnus, on sait qu’il est fils d’un chanoine de Coimbra et d’Évora. Il travaille très tôt dans l’entourage du roi Édouard Ier de Portugal dans le domaine des archives. Celui-ci le nomme chroniqueur officiel du royaume. Il aurait été nommé conservateur officiel de la bibliothèque royale avant d’être nommé conservateur de la Torre de Tombo (archives nationales) par Alphonse V le 6 juin 1454. Il devient cette même année commandeur de l’Ordre du Christ dirigé par l’Infant Henrique.

Continuer la lecture de « Gomes Eanes de Zurara, historien et navigateur. »

Felix de Avelar Brotero, scientifique, médecin et botaniste.

Felix de Avelar Brotero (Santo Antão do Tojal, Loures, 1744-Belém, Lisbonne, 1828) est un scientifique, médecin et botaniste portugais.


Né en 1744 à Santo Antão do Tojal, près de Lisbonne, il entreprend des études de médecine en France, à Reims. En 1788, il se réfugie en France pour échapper à l’Inquisition. Pendant les deux ans que dure son séjour, il publie en langue portugaise un Compendio da Botanica afin de gagner sa vie. L’ouvrage, innovant, lui donne une immédiate notoriété comme botaniste.

De retour au Portugal en 1790, il obtient l’année suivante la chaire de botanique et d’agriculture à l’Université de Coïmbre. Nommé Directeur des Jardins Botaniques, il agrandit et perfectionne le Jardin botanique de Coimbra et celui d’Ajuda à Lisbonne. Dans le même temps, il étudie toutes les plantes du monde, notamment des plantes tropicales comme le thé. Ses deux œuvres les plus célèbres sont sa Flora lusitanica (1804) et sa Phytographia Lusitaniae selectior (1816-1827), qui sont les premières descriptions détaillées de la flore portugaise , dont il révèle et analyse des espèces jusqu’alors inconnues. Dans sa Flora lusitanica, analyse de 1800 espèces, il latinise son nom comme Broterus.

Continuer la lecture de « Felix de Avelar Brotero, scientifique, médecin et botaniste. »

Gil Vicente, homme de théâtre.

Gil Vicente (né vers 1465 ou vers 1480, mort probablement vers 1537) est un homme de théâtre portugais ; il est généralement considéré comme le premier dramaturge « littéraire » portugais. On l’identifie aussi souvent comme l’orfèvre de la Custódia de Belém (Reliquaire de Belém), et comme le maître de rhétorique du roi Dom Manuel. En tant qu’homme de théâtre, il semble avoir aussi été musicien, acteur et metteur en scène.

Il est fréquemment tenu pour le père du théâtre portugais moderne, ou même du théâtre ibérique, puisqu’il écrivait aussi en espagnol – partageant la paternité du drame espagnol avec Juan del Encina.

L’œuvre Vicentine est tenue comme le reflet de la mutation des temps, et du passage du Moyen Âge à la Renaissance, époque balançant entre un temps ou les hiérarchies et l’ordre social étaient régis par des règles inflexibles, et une nouvelle société où l’ordre institué commence à être subverti, à être questionné. C’est le principal représentant de la littérature Renaissante portugaise, antérieure à Camões (Camoens), qui, incorporant de nombreux éléments populaires dans ses écrits, a influencé à son tour la culture populaire portugaise.

Continuer la lecture de « Gil Vicente, homme de théâtre. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.