Zbigniew Herbert, poète et dramaturge.

Zbigniew Herbert, né le 29 octobre 1924 à Lwów et mort le 28 juillet 1998 à Varsovie, est un poète et dramaturge polonais.


Pendant la Seconde Guerre mondiale, il poursuit ses études à l’université clandestine de Lviv, en même temps qu’il effectue son service militaire dans l’armée nationale clandestine (Armia Krajowa). Après la guerre, il finit des études d’économie à l’université jagellonne de Cracovie. Dans les années 1950, il s’engage dans des études de droit à l’université Nicolas-Copernic de Toruń.

Ses œuvres puisent aux sources antiques d’où elles tirent une clarté et une netteté du trait rarement rencontrées au XXe siècle. Herbert est également un brillant essayiste, auteur d’une trilogie méridionale, méditerranéenne et moderne : Un barbare dans le jardin, Nature morte avec bride et mors et Le labyrinthe au bord de la mer.

Continuer la lecture de « Zbigniew Herbert, poète et dramaturge. »

Karol Szymanowski, compositeur, pianiste et musicographe.

Karol Szymanowski est un compositeur, pianiste et musicographe polonais né le 6 octobre 1882 à Tymochivka (alors en Russie, aujourd’hui en Ukraine) et mort le 29 mars 1937 à Lausanne (Suisse).


Karol Maciej Szymanowski naît dans une riche famille noble, à Tymoshivka, aux confins est de l’ancienne Pologne (auj. en Ukraine) et portant le blason Korwin-Ślepowron, ce qui lui permet par la suite de vivre dans un confortable isolement, favorable à sa personnalité et sa création. Boiteux à la suite d’un accident dans sa petite enfance, timide de nature, il grandit au sein d’un environnement familial ouvert sur le monde artistique, ses frères et sœurs faisant tous de la musique, de la peinture ou de la poésie. Très tôt, il est initié au piano (dès l’âge de 7 ans). Entrant en 1901 au conservatoire de Varsovie, il y bénéficie de l’enseignement d’un des plus illustres maîtres de l’époque en la personne de Zygmunt Noskowski. C’est là qu’il rencontre notamment Arthur Rubinstein, qui servira beaucoup sa musique, mais également des musiciens qui formeront avec lui peu de temps après le groupe « Jeune Pologne en musique » : Apolinary Szeluto, Grzegorz Fitelberg et Ludomir Różycki. Protégés par le prince Władysław Lubomirski, Szymanowski et ses partenaires donnent vie à leurs idéaux avant-gardistes dans une Pologne encore très marquée par l’œuvre conservatrice de compositeurs tels que Józef Elsner, Stanisław Moniuszko, Władysław Zeleński et Zygmunt Noskowski. Leur musique se veut en ce sens contemporaine, résolument européenne et occidentale.

Continuer la lecture de « Karol Szymanowski, compositeur, pianiste et musicographe. »

Konstanty Ildefons Gałczyński, poète.

Konstanty Ildefons Gałczyński (né le 23 janvier 1905 à Varsovie, mort le 6 décembre 1953 à Varsovie) est un poète polonais, connu également pour ses formes dramatiques courtes et ses traductions.

À la suite du déclenchement de la Première Guerre mondiale, sa famille doit quitter Varsovie et s’installer à Moscou, où Gałczyński s’inscrit dans une école polonaise. De retour à Varsovie, il étudie les lettres classiques et la philologie anglaise.

Sa première publication date de 1923. Il est associé au groupe poétique Kwadryga ainsi qu’à des revues satiriques et politiques ; il fait alors partie de la « bohème » de la capitale polonaise. En 1930, il épouse Natalia Awałow, avec qui il habite d’abord à Berlin (en tant qu’attaché culturel), et ensuite à Wilno, dans les années 1934-1936. Cette dernière ville laisse une trace importante dans son œuvre poétique, d’un côté parce que Kira, sa seule enfant, naît là-bas, et de l’autre à cause de l’influence du poète romantique Adam Mickiewicz, lui aussi empreint de l’ambiance de Wilno. À partir de 1936, et jusqu’en 1939, Gałczyński est proche du milieu de Démocratie nationale, parti nationaliste polonais, en collaborant avec la revue d’extrême droite Prosto z mostu. Il met fin à cet engagement avec les événements de la Seconde Guerre mondiale.

Continuer la lecture de « Konstanty Ildefons Gałczyński, poète. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.