Le syndicat “Solidarność”.

Solidarność, mot qui signifie « solidarité », en polonais), parfois appelé Solidarité en français, est une fédération de syndicats polonais fondée le 31 août 1980, dirigée à l’origine par Lech Wałęsa. Dans les années 1980, ce mouvement joue un rôle clé dans l’opposition au régime de la République populaire de Pologne.


À l’époque de la Pologne communiste, aucun syndicat indépendant des organismes du pouvoir n’est autorisé. Soucieuse des besoins des ouvriers des chantiers navals de Gdańsk, Anna Walentynowicz crée la première association indépendante ce qui lui vaut d’être licenciée le 7 août 1980, perdant son droit à la retraite à cinq mois de celle-ci.

La décision de la direction entraîne une grève qui éclate le lundi 14 août 1980, lorsque les 17 000 ouvriers des chantiers navals Lénine cessent le travail. Le mouvement donne naissance au syndicat NSZZ Solidarność dont Anna Walentynowicz est cofondatrice avec Lech Wałęsa.

Continuer la lecture de « Le syndicat “Solidarność”. »

Le traité de Versailles (1919).

Le traité de Versailles est un traité de paix signé le 28 juin 1919 entre l’Allemagne et les Alliés à l’issue de la Première Guerre mondiale.

Élaboré au cours de la conférence de Paris, le traité est signé le 28 juin 1919, date anniversaire de l’attentat de Sarajevo, dans la galerie des Glaces du château de Versailles, et promulgué le 10 janvier 1920. Il annonce la création de la Société des Nations (SDN) et détermine les sanctions prises à l’encontre de l’Allemagne et de ses alliés. Celle-ci, qui n’est pas représentée au cours de la conférence, est amputée de certains territoires et privée de ses colonies, et astreinte à de lourdes réparations économiques et à d’importantes restrictions de sa capacité militaire.


Le lieu de la signature du traité permet à la France d’effacer symboliquement l’humiliation de la défaite lors de la guerre franco-allemande de 1870. C’est en effet dans la même galerie des Glaces, au château de Versailles, qu’avait eu lieu la proclamation de l’Empire allemand, le 18 janvier 1871.

La signature du traité de Versailles le 28 juin 1919 commémore l’attentat de Sarajevo survenu le 28 juin 1914, qui fut le prétexte de l’ultimatum austro-hongrois adressé à la Serbie, et d’une crise qui allait entraîner la mobilisation militaire des puissances européennes puis leur entrée en guerre.

Continuer la lecture de « Le traité de Versailles (1919). »

L’opération “Market Garden” (1944).

L’opération Market Garden est une opération militaire alliée essentiellement aéroportée de la Seconde Guerre mondiale qui se déroula en septembre 1944. Il s’agissait d’une tentative principalement menée par les armées britanniques de prendre des ponts franchissant les principaux fleuves des Pays-Bas occupés par les Allemands. Le succès aurait permis aux Alliés de contourner la ligne Siegfried et d’accéder à l’un des principaux centres industriels du IIIe Reich, la Ruhr, et donc de terminer plus rapidement la guerre.

Cette opération, proposée par le maréchal britannique Montgomery, avait rencontré l’opposition des généraux américains Patton et Bradley, qui voulaient continuer leur offensive au sud. Ils avaient encore en mémoire les paroles du vainqueur d’El-Alamein qui se faisait fort de s’emparer de Caen dès le soir du 6 juin 1944, alors que la ville n’était tombée que le 21 juillet. Selon les témoignages rapportés par le journaliste américano-irlandais Cornelius Ryan, la mésentente entre le commandant en chef du 21e groupe d’armées britanno-canadiennes et le général Dwight Eisenhower, commandant en chef des forces alliées en Europe, atteignait à cette époque des sommets et l’on n’était pas loin du point de rupture entre ces deux personnalités.

Continuer la lecture de « L’opération “Market Garden” (1944). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.