Johannes Bosboom, peintre et aquarelliste.

Johannes Bosboom, né le 18 février 1817 à La Haye et décédé en la même ville le 14 septembre 1891, était un peintre et aquarelliste belge. Issu d’une famille de la noblesse autrichienne, ses parents ont dû émigrer en Belgique avant sa naissance pour des raisons politiques.


Après avoir étudié à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, il s’est rendu en Hollande où il a passé la majeure partie de sa vie et créé la plus grande partie de ses œuvres, s’inspirant de la campagne néerlandaise. Reconnu comme un des maîtres de la peinture en plein air, reprenant les techniques de Claude Monet en France, il a donné son nom à un courant artistique. Ce courant comprend tous les peintres du XIXe siècle ayant pour thème majeur les moulins et les tulipes.

Continuer la lecture de « Johannes Bosboom, peintre et aquarelliste. »

Aagje Deken, écrivaine.

Agatha Pieters (Aagje) Deken ( Nieuwer-Amstel , ? (baptisée le 10 décembre 1741 ) – La Haye , le 14 novembre 1804 ) était une écrivaine néerlandaise bien connue .

Agatha Deken est née en 1741 à Nes aan de Amstel , commune de Nieuwer-Amstel (aujourd’hui Amstelveen). En 1745, ses parents moururent et elle fut placée dans l’ orphelinat collégial ‘De Oranje Appel’ au 2 Huidenstraat à Amsterdam . Elle y resta jusqu’en 1767. Plus tard, elle écrit à ce sujet dans son « Écriture d’une femme âgée » : « Les filles sont déjà aisées pour leur position dans le monde : elles lui apprennent à y penser ! ». Après avoir quitté l’orphelinat, elle a eu plusieurs emplois. Plus tard, elle a lancé une entreprise de café et de thé. En 1769, Deken devint membre de la Doopsgezinde Gemeente à Amsterdam.

Quand Aagje Deken avait 29 ans, elle emménagea avec son amie Maria Bosch en tant qu’infirmière. Maria Bosch mourut en 1773. En 1775, le recueil ‘Stichtelijke Poems’, que Deken avait écrit avec Maria Bosch, fut publié.

En 1776 commença la correspondance entre Aagje Deken et Betje Wolff , qui avait alors déjà plusieurs ouvrages à son actif. Ils se sont rencontrés pour la première fois en octobre de la même année. Après la mort du mari de Betje, le révérend Wolff, en 1777, Deken emménagea avec Wolff. En septembre 1777, ils emménagèrent dans une maison louée à De Rijp et publièrent leur premier ouvrage commun : ‘Lettres’. En 1781, Deken hérita de plus de 13 000 florins et les deux allèrent vivre dans le domaine rural « Lommerlust » à Beverwijk . Ensemble, ils ont écrit « L’ histoire de Miss Sara Burgerhart », qui a connu un grand succès, et « L’histoire de M. Willem Leevend ».

Continuer la lecture de « Aagje Deken, écrivaine. »

Jan Steen, peintre.

Jan Havickszoon Steen (Leyde, 1626 – inhumé à Leyde, le 23 février 1679) est un peintre néerlandais (Provinces-Unies) du siècle d’or. Représentant du baroque, il figure parmi les peintres de genre néerlandais les plus importants de son époque. Il a peint quelques centaines de tableaux, de qualités inégales, mais caractérisés, surtout, par la connaissance du cœur humain, l’humour, et une utilisation exubérante de la couleur. Il représente fréquemment des valeurs morales dans des scènes du quotidien, en recourant à des images la plupart du temps symboliques.


Jan Steen est né à Leyde où ses parents, Havick Steen, marchand de grains et brasseur, et Elisabeth Capiteyn, vivaient depuis plusieurs générations. Catholiques aisés, il se marièrent en 1625 devant les échevins et, selon toute vraisemblance, quelque temps après dans une schuilkerk. Jan sera l’aîné de huit enfants.

Continuer la lecture de « Jan Steen, peintre. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.