Charles XIV Jean, militaire, roi de Suède et de Norvège.

Jean-Baptiste Bernadotte, né le 26 janvier 1763 à Pau et mort le 8 mars 1844 à Stockholm, est un militaire français devenu roi de Suède et de Norvège sous les noms  de Charles XIV Jean (en suédois, Karl XIV Johan) et de Charles III Jean (en norvégien, Karl III Johan) de 1818 jusqu’à sa mort, après avoir été nommé régent en 1810 sous le règne de Charles XIII. Il s’engagea dans l’armée française en 1780 et connut un avancement rapide sous la Révolution française, atteignant le grade de général en 1794 après avoir longtemps végété dans des fonctions subalternes. Il se distingua à plusieurs reprises sur les champs de bataille et occupa également, pendant une courte période, le poste de ministre de la Guerre. Ses relations avec Napoléon Bonaparte furent houleuses, mais les deux hommes se réconcilièrent en 1804 et Bernadotte fut élevé à la dignité de maréchal d’Empire, la plus haute distinction militaire du pays. Il participa aux campagnes napoléoniennes à la tête d’un corps d’armée, mais son inaction le jour de la bataille  d’Auerstaedt en 1806 et le mauvais comportement de ses troupes à celle de Wagram en 1809 lui attirèrent les critiques de l’Empereur.

Continuer la lecture de « Charles XIV Jean, militaire, roi de Suède et de Norvège. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.