Johan Svendsen, compositeur, violoniste et chef d’orchestre.

Johan Svendsen est un compositeur, violoniste et chef d’orchestre norvégien, né à Christiania (aujourd’hui Oslo) le 30 septembre 1840 et décédé à Copenhague le 14 juin 1911.


Il a vécu l’essentiel de sa vie à Copenhague, la capitale du Danemark. Svendsen apprend le violon depuis l’enfance et commence une carrière qui le mène en Allemagne où, conscient des lacunes de sa formation, il fait appel à Carl Reinecke et Ernst Friedrich Richter au Conservatoire de Leipzig entre 1863 et 1867. Il commence à diriger à partir de 1860. Dès 1865, des problèmes aux doigts l’orientent vers la composition. Il retourne en Norvège où il est apprécié à la fois comme compositeur et comme chef d’orchestre. Grieg lui-même le respecte pour ces deux raisons. Il se rend ensuite en France et en Allemagne à l’invitation de son ami Richard Wagner à jouer dans l’orchestre lors de la pose de la première pierre à Bayreuth. Il rentre en Norvège en 1872, mais sa très grande réputation de chef le fait voyager de nouveau en Europe. Il s’installe à Copenhague où Nielsen joue sous sa baguette.

Continuer la lecture de « Johan Svendsen, compositeur, violoniste et chef d’orchestre. »

La pisciculture.

La pisciculture est l’élevage de poissons, en eaux douces, saumâtres ou salées. C’est une des branches de l’aquaculture. L’un des premiers traité de pisciculture fut écrit par Fan Li en 473 av. J.-C.. Elle était également pratiquée à Hawaï avant l’arrivée des explorateurs européens. Il existe deux familles principales de pisciculture :

  • La production en étang, avec un bassin en terre, dans lequel les poissons se nourrissent complètement ou partiellement à partir de la production biologique du milieu.
  • La production intensive en bassin artificiel ou cages, dans lesquels les poissons sont exclusivement nourris avec des aliments fournis par le pisciculteur.

La majorité du poisson consommé dans le monde provient de l’élevage, et 90 % du poisson d’élevage est produit en Asie. Les espèces les plus élevées sont les carpes, suivies du tilapia, des salmonidés et des siluriformes. La production piscicole mondiale était de 50 millions de tonnes en 2014.

Continuer la lecture de « La pisciculture. »

Ludvig Holberg, écrivain.

Ludvig Holberg (né le 3 décembre 1684 à Bergen – mort le 28 janvier 1754 à Copenhague) est le premier grand écrivain nordique des temps modernes. Après la période florissante des eddas, le latin était devenu la langue littéraire des pays scandinaves. Le génie d’Holberg va conférer à la langue vernaculaire ses lettres de noblesse, inspiré par l’humanisme, le siècle des Lumières et le baroque. Étant né en Norvège mais ayant passé presque toute sa vie à Copenhague, il est revendiqué à la fois par les littératures danoise et norvégienne. Il faut préciser qu’à cette époque les deux pays étaient réunis sous la couronne des rois de Danemark.


Fils d’un officier de l’armée norvégienne, Ludvig Holberg vécut jusqu’à l’âge de dix-huit ans à Bergen, port relativement florissant grâce au commerce du bois qui transitait vers l’Angleterre. En 1702, Holberg quitte la Norvège pour s’établir à Copenhague qui est alors la seule ville universitaire de la double monarchie. Avec ses 70 000 habitants, la cité « offre le spectacle d’une vie active où la bourgeoisie atteint à une réelle aisance et court à ses plaisirs ». De plus, les souverains Frédéric IV et surtout Frédéric V, fortement nationalistes et marqués par la religion

Continuer la lecture de « Ludvig Holberg, écrivain. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.