La bataille d’Angleterre.

Parce qu’elle mit un terme à la série de victoires éclairs et éclatantes des Allemands, la bataille d’Angleterre (nom français pour l’anglais : Battle of Britain), juillet 1940-mai 1941, a marqué une étape décisive dans le cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle opposa les armées de l’Air du Royaume-Uni et de l’Allemagne, soutenue par l’Italie, dans une campagne aérienne marquée par les bombardements de Coventry et de Londres, souvent désignée par l’expression « le Blitz ». Cette opération de grande ampleur était menée par la Luftwaffe pour détruire la Royal Air Force, annihiler la production aéronautique britannique et anéantir les infrastructures aéroportuaires afin de permettre à l’armée allemande d’envahir le Royaume-Uni. Un objectif alternatif était de terroriser la population britannique et de pousser son gouvernement à faire la paix avec l’Allemagne.


En mai 1940, après 8 mois de « drôle de guerre », l’Allemagne attaque les Pays-Bas, la Belgique et la France. Dès le 20 mai, la situation de l’armée française est catastrophique : les Allemands ont atteint la Manche, coupant l’armée française en deux.

Continuer la lecture de « La bataille d’Angleterre. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.