Michel Barclay de Tolly, maréchal.

Le prince Michel Barclay de Tolly, connu en Russie sous le nom de Mikhaïl Bogdanovitch Barclay de Tolly (Михаи́л Богда́нович Баркла́й-де-То́лли), né le 24 décembre 1761 à Pomautsch en Livonie (actuellement Pamūšis en Lituanie) d’une famille germano-balte originaire d’Écosse, et mort le 26 mai 1818 à Insterbourg en Prusse, est un feld-maréchal russe.

Au cours des guerres napoléoniennes, il occupa également les fonctions de ministre de la Guerre (1810-1812) et fut l’un des principaux commandants de l’Armée impériale de Russie. Il fut l’un des architectes de la tactique et de la stratégie de la « terre brûlée » afin de stopper l’avance des armées napoléoniennes.

Michel Barclay de Tolly fut l’un des grands chefs de l’Armée impériale de Russie. Il était au début déconsidéré par les officiers et la noblesse russe, pendant la Guerre patriotique, mais il devint par la suite un héros des guerres napoléoniennes en Russie et aussi en Europe, où il fut très apprécié par des souverains tels que Frédéric-Guillaume II de Prusse ou Charles XIII de Suède.

Continuer la lecture de « Michel Barclay de Tolly, maréchal. »

La bataille de Paju (Estonie, 1919).

Le Bataille de Paju (estonien: Paju lahing) a été combattu en Paju, près Valga, Estonie, le 31 janvier 1919 pendant la Guerre d’indépendance estonienne. Après de violents combats, le groupe Tartu-Valga de la Armée estonienne poussé le rouge Fusiliers lettons hors du manoir de Paju. Ce fut la bataille la plus féroce du début de la guerre. Commandant estonien Julius Kuperjanov est tombé dans les combats.


Au début de janvier 1919, les forces estoniennes avaient lancé une contre-attaque à grande échelle contre les envahisseurs soviétiques. Leur objectif principal était de libérer le nord de l’Estonie, y compris Narva, ce qui a été réalisé le 17 janvier. Ils ont alors commencé à avancer dans le sud de l’Estonie. Le 14 janvier, le Bataillon partisan de Tartumaa, organisé et dirigé par Le lieutenant Julius Kuperjanov et trains blindés libéré Tartu.

Continuer la lecture de « La bataille de Paju (Estonie, 1919). »

Gustav Ernesaks, compositeur et chef de cœur.

Gustav Ernesaks, né le 12 décembre 1908 à Perila, dans le comté de Harju, et mort le 24 janvier 1993 à Tallinn en Estonie, est un compositeur et chef de chœur estonien.


Sa popularité commence lors de la période pré-soviétique, dans l’Estonie indépendante, avec uns chanson humoristique, parlant d’un homme qui rentre chez lui fumant une pipe Let’s Go Home, Men !, popularisée par les choeurs nationaux. Durant l’occupation de l’Estonie, pendant la Seconde Guerre mondiale, Ernesaks reste en Union soviétique, travaillant comme chef d’orchestre. Il est l’une des grandes figures du Festival estonien de la Chanson. Après la guerre, il rentre en Estonie et, il s’illustre comme chef d’orchestre du festival national de la Chanson de 1947. Il écrit le hymne de l’Estonie soviétique et de nombreuses chansons en honneur du régime stalinien.

Continuer la lecture de « Gustav Ernesaks, compositeur et chef de cœur. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page