L’océanite.

L’Océanite (Hydrobates pelagicus), également appelé Pétrel tempête, est une espèce d’oiseaux de mer de la famille des Hydrobatidae. Il est le seul membre du genre Hydrobates. Cet oiseau pélagique est le plus petit des oiseaux de mer d’Europe, où il est protégé. Extrêmement discret, il est de mœurs exclusivement nocturnes sur les lieux de reproduction et est rarement visible de la côte, sauf à l’occasion des tempêtes les plus violentes. Il est en revanche bien connu des pêcheurs puisqu’il suit souvent les navires en haute mer, volant au ras des vagues, et donnant parfois l’impression qu’il court sur la surface de l’eau.

Sa population mondiale, entièrement cantonnée à l’Atlantique du nord-est, est comprise entre 300 000 et 700 000 couples.


L’Océanite tempête est un oiseau assez frêle, long de 14 à 17 cm, ne pesant que 23 à 29 g. Ses dimensions sont proches de celles d’une hirondelle. Son envergure varie de 36 à 39 cm. C’est le plus petit oiseau de mer d’Europe.

Continuer la lecture de « L’océanite. »

Les Vikings.

Les Vikings (en vieux norrois : víkingr, au pluriel víkingar) sont des explorateurs, commerçants, pillards mais aussi pirates scandinaves au cours d’une période s’étendant du VIIIe au XIe siècle, communément nommée « âge des Vikings ». Par extension, on emploie le terme en français pour désigner la civilisation scandinave de l’âge du fer tardif, c’est-à-dire à partir de la fin du IIe siècle à l’âge du fer romain. Ils sont souvent appelés Normands, c’est-à-dire étymologiquement « hommes du Nord », dans la bibliographie ancienne.


Le mot viking est attesté en français au XIXe siècle et désigne, au sens moderne du terme, un « guerrier, explorateur originaire de Scandinavie ». Son étymologie exacte n’est pas assurée.

Il est mentionné pour la première fois en vieil islandais sous la forme víking (mot féminin) dans l’expression fara í víkingu « partir en rapine, en maraude, en piraterie ». De ce mot dérive la forme masculine víkingr (-s, -ar) qui signifie « personne qui pratique la piraterie », donc « pirate ».

Continuer la lecture de « Les Vikings. »

Zacharie Heinesen, peintre.

Zacharias Heinesen (né en 1936 à Tórshavn ) est un peintre féroïen . Il est le fils de l’écrivain et artiste William Heinesen.

Il a fréquenté le Myndlistaskóli Íslands à Reykjavik entre 1957 et 1958. En 1959-1963, il a fréquenté l’ Académie royale danoise des arts à Copenhague.  En 1962, il est revenu à Tórshavn et a établi un studio au sommet d’une colline surplombant la ville et le port. Ses œuvres comprennent des peintures à l’huile, des aquarelles, des dessins, des gravures sur bois, des lithographies et des collages de papier.

Continuer la lecture de « Zacharie Heinesen, peintre. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page