Clara Zetkin, enseignante, journaliste et femme politique.

Clara Zetkin née le 5 juillet 1857 à Wiederau, en royaume de Saxe, et morte à Arkhangelskoïe, près de Moscou, le 20 juin 1933, est une enseignante, journaliste et femme politique marxiste allemande, figure historique du féminisme, plus précisément du féminisme socialiste.

Après avoir été membre jusqu’en 1917 de l’aile gauche du SPD, elle rejoint l’USPD (pacifistes) pour se retrouver dans le courant révolutionnaire que constitue la Ligue spartakiste. Ce courant donne naissance pendant la révolution allemande au Parti communiste d’Allemagne (KPD), dont Clara Zetkin est députée au Reichstag durant la république de Weimar, de 1920 à 1933.


Continuer la lecture de « Clara Zetkin, enseignante, journaliste et femme politique. »

Fritz Reuter, poète et écrivain.

Fritz Reuter, de son vrai nom Heinrich Ludwig Christian Friedrich Reuter (né le 7 novembre 1810 à Stavenhagen, mort le 12 juillet 1874 à Eisenach) est un poète et écrivain en bas allemand.


Fritz Reuter naît dans la mairie de Stavenhagen. Ses parents sont le maire, le juge Johann Georg Reuter (1776-1845) et son épouse Johanna (1787-1826), fille du maire et juge de la ville de Tribsees, Nikolaus Gottfried Bernhard Ölpke. Après la naissance de son deuxième fils en 1812, la mère est paralysée à vie, le garçon meurt à l’âge de deux ans seulement. Le père a alors de nombreuses relations extraconjugales qui donneront naissance à quatre demi-sœurs, dont deux seront légitimées.

Continuer la lecture de « Fritz Reuter, poète et écrivain. »

Nicolas Gogol, romancier, nouvelliste, dramaturge, poète et critique littéraire.

Nicolas Vassiliévitch Gogol est un romancier, nouvelliste, dramaturge, poète et critique littéraire russe d’origine ukrainienne, né le 20 mars 1809 (1er avril 1809 dans le calendrier grégorien) à Sorotchintsy dans le gouvernement de Poltava (Empire russe) et mort le 21 février 1852 (4 mars 1852 dans le calendrier grégorien) à Moscou. Il est considéré comme l’un des écrivains classiques de la littérature russe.


Il est né en 1809 à Sorotchintsy, village du gouvernement de Poltava, au cœur de l’Ukraine, cadet de neuf enfants. Selon la tradition familiale, il est issu d’une ancienne famille cosaque ukrainienne et serait le descendant du hetman Ostap Gogol. Son père, mort en 1825 alors que Nicolas n’a que 16 ans, écrit de petites pièces de théâtre et développe le goût de son fils pour la littérature. Sa mère lui donne une éducation religieuse traditionnelle qui au fil des ans évoluera vers un mysticisme maladif (angoisse du mal et du jugement dernier).

Continuer la lecture de « Nicolas Gogol, romancier, nouvelliste, dramaturge, poète et critique littéraire. »