Käthe Kollwitz, sculptrice, graveuse et dessinatrice.

Käthe Kollwitz, née Schmidt le 8 juillet 1867 à Königsberg et morte le 22 avril 1945 à Moritzburg, est une sculptrice, graveuse et dessinatrice allemande, dont l’œuvre figure parmi les plus représentatives du XXe siècle.


Käthe Schmidt est le cinquième enfant de Karl Schmidt, entrepreneur de travaux public, socialiste et franc-maçon et de Katharina Rupp, fille de pasteur. Elle a un frère aîné Conrad (1863-1932) qui sera économiste, journaliste et membre du SPD. Elle souffrira de la mort prématurée de son frère Benjamin.

Elle passe son enfance et son adolescence à Königsberg, en Prusse orientale, reçoit des leçons de son grand-père maternel. Considérant les dispositions de sa fille pour le dessin, son père l’encourage à suivre des cours. À partir de 1881, Käthe, âgée de 14 ans, s’initie à son art auprès du peintre Gustav Naujok et du graveur sur cuivre Rudolf Mauer.

Continuer la lecture de « Käthe Kollwitz, sculptrice, graveuse et dessinatrice. »

Sébastien Kneipp, prêtre catholique.

Sébastien Kneipp (né le 17 mai 1821 à Stephansried (Royaume de Bavière) et mort le 17 juin 1897 à Bad Wörishofen (Empire allemand) est un prêtre catholique bavarois qui est à l’origine de cures (thérapies) naturelles (soins par l’eau froide, les plantes, etc.) portant son nom (en allemand Kneipp-Kur).


Il naît le 17 mai 1821 en Souabe à Stephansried (qui fait aujourd’hui partie d’Ottobeuren). Il est le fils du tisserand Xaver Kneipp et de son épouse Rosina et il avait deux sœurs et deux demi-sœurs. La pauvreté de sa famille l’obligea à onze ans à travailler avec son père au métier à tisser ou en tant que gardien du troupeau municipal. De 1827 à 1833, il fréquenta l’école communale de Stephansried et de 1833 à 1839 l’école du dimanche et jours fériés d’Ottobeuren. Après l’incendie de la maison de ses parents et la perte des 70 florins qu’il avait économisés le contraignit à quitter son village natal et à trouver un emploi de valet de ferme à Grönenbach. Un parent éloigné, l’aumônier Matthias Merkle, s’occupa de lui, lui enseigna le latin et le prépara ainsi au Gymnasium. À Grönenbach, il rencontra également le pasteur du lieu, protestant réformé, Christoph Ludwig Köberlin qui était botaniste et lui fit découvrir la phytothérapie.

Continuer la lecture de « Sébastien Kneipp, prêtre catholique. »

August Hermann Francke, écclésiastique luthérien.

August Hermann Francke (22 mars 1663 – 8 juin 1727) était un ecclésiastique luthérien allemand , théologien , philanthrope et érudit biblique .


Né à Lübeck , Francke a fait ses études à l’ Illustre Gymnasium de Gotha avant d’étudier aux universités d’ Erfurt et de Kiel – où il est passé sous l’influence du piétiste Christian Kortholt – et enfin à Leipzig . Au cours de sa carrière d’étudiant, il a fait une étude spéciale de l’ hébreu et du grec ; et pour mieux apprendre l’hébreu, il se mit pendant quelque temps sous les instructions d’ Ezra Edzardi à Hambourg . Il est diplômé à Leipzig, où en 1685 il est devenu un Privatdozent.

Continuer la lecture de « August Hermann Francke, écclésiastique luthérien. »