Le loriquet à tête bleue.

Le Loriquet à tête bleue (Trichoglossus haematodus) est une espèce d’oiseaux, l’espèce la plus bruyante et la plus colorée du genre Trichoglossus. Les oiseaux de cette espèce sont dotés d’une langue en forme de pinceau pour aspirer le nectar des fleurs.


Il mesure 25 à 30 cm de long et a une envergure de 17 cm. Il pèse 75 à 160 g. Son plumage est particulièrement reconnaissable : une tête et un ventre bleu foncé, un dos et une queue verts, une poitrine et un bec orange. Les juvéniles ont un plumage plus terne et le bec noirâtre.

Continuer la lecture de « Le loriquet à tête bleue. »

Le Crabe de cocotier.

Le Crabe de cocotier (Birgus latro) est le plus grand des arthropodes terrestres. De la famille des bernard l’hermite, ce n’est donc pas un crabe au sens strict. Il est connu pour sa capacité à casser des noix de coco grâce à ses fortes pinces, pour en manger le contenu. Il se répartit dans des îles et îlots de l’océan Pacifique et de l’océan Indien.

Cet arthropode a un développement complexe associé à de singulières caractéristiques morphologiques. Son odorat est très performant et il a développé diverses stratégies pour préserver l’eau indispensable à sa respiration.


Généralement, l’adulte pèse jusqu’à quatre kilogrammes, sa longueur allant jusqu’à 40 centimètres pour une envergure d’une patte à l’autre pouvant aller jusqu’à un mètre. Le mâle est généralement plus grand que la femelle (dimorphisme sexuel). Des auteurs affirment avoir trouvé des spécimens de plus de 17 kilogrammes, ce qui est généralement accepté comme la limite théorique pour un arthropode terrestre. Cependant, pour les animaux aquatiques qui sont soutenus par l’eau, la taille maximale d’un arthropode peut être supérieure (par exemple pour le grand crabe japonais Macrocheira kaempferi). Ces mensurations font du crabe de cocotier le plus grand arthropode terrestre du monde.

Continuer la lecture de « Le Crabe de cocotier. »

James Albert Michener, écrivain.

James Albert Michener (3 février 1907 – 16 octobre 1997) est un écrivain américain, auteur spécialisé dans le roman historique.


Michener a écrit qu’il ne connaissait pas exactement sa date et son lieu de naissance. Il a été élevé par sa mère adoptive, Mabel Michener,  à Doylestown en Pennsylvanie, comme quaker.

Sa carrière littéraire commence pendant la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il est lieutenant dans l’US Navy. Envoyé sur le théâtre d’opérations du Pacifique Sud, il y exerce la fonction d’historien maritime. Il fait de ses notes et impressions un premier livre, Tales of the South Pacific, pour lequel il reçoit le prix Pulitzer de la fiction en 1948.

Continuer la lecture de « James Albert Michener, écrivain. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.