Le Temple Ngoc Son, à Hanoï (Vietnam).

Le temple Ngọc Sơn (vietnamien : Djen Ngọc Sơn), signifiant temple de la montagne de jade, est un sanctuaire situé sur le Lac Hoan Kiem (lac de l’épée restituée) dans le centre d’Hanoi au Viêt Nam. Construit sur l’îlot de Jade, ce temple est dédié à des génies confucianistes et taoïstes, ainsi qu’au héros national Trần Hưng Đạo.


L’accès au temple Ngọc Sơn se fait par une passerelle en bois rouge laquée, cintrée, et restaurée en 1887 (The Huc : pont où repose le soleil levant). Appelée jadis « île de Jade » par les Annamites, la porte du temple porte sur le fronton les inscriptions « Pour qui connaît par l’étude les origines et sait les raisons des choses antiques, la splendeur de ces lieux est immortelle et infinie, comme l’air et la lumière »1, et sur les côtés, « Cette voie mène à l’eau et à la montagne, c’est l’entrée des régions merveilleuses ».

Continuer la lecture de « Le Temple Ngoc Son, à Hanoï (Vietnam). »

Bảo Đại, empereur du Vietnam.

Bảo Đại est le nom d’intronisation du prince Nguyễn Phúc Vĩnh Thụy, fils unique de l’empereur Khải Định (啟定帝), né le 22 octobre 1913 au palais Doan Trang Vien de Huế et mort le 31 juillet 1997 à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris.

Treizième et dernier monarque de la dynastie des Nguyễn, il est aussi le dernier empereur du Viêt Nam ; il règne sous la colonisation française, alors que la dynastie n’exerce plus qu’une souveraineté symbolique sur les protectorats de l’Annam et du Tonkin.

Partisan de l’indépendance, il abdique malgré lui le 25 août 1945, remettant les symboles de sa souveraineté, le sceau et l’épée d’or, à une délégation Việt Minh, alors que l’Indochine française se trouve en plein chaos (épisode dit de la révolution d’août). Il est conservé par les indépendantistes comme « conseiller politique ».

Continuer la lecture de « Bảo Đại, empereur du Vietnam. »

Pedro Fernandes de Queirós, navigateur.

Pedro Fernandes de Queirós (ou Pedro Fernández de Quirós en espagnol), né à Évora (Portugal) en 1565 et mort à Panamá en 1614, était un navigateur et un explorateur portugais au service de la royauté espagnole.


Né au Portugal, Queirós s’engage dans la marine espagnole où il devient un navigateur expérimenté. En 1595, il participe en qualité de pilote aux explorations d’Álvaro de Mendaña de Neira au sud-est du Pacifique : 430 futurs colons, îles Marquises, Santa Cruz, Philippines.

Il se rend à Rome en 1600 pour obtenir la bénédiction du pape Clément VIII en vue de nouvelles explorations. Il prend la mer en direction du Pérou en 1603 pour organiser une expédition à destination de la Terra australis, la « grande terre mythique du Sud », et en prendre possession au nom de l’Espagne et de l’Église. Son expédition embarque à Callao, le 21 décembre 1605, avec 300 hommes d’équipage et soldats, à bord de trois navires, le Santos Pedro y Pablo, le San Pedro et Los Tres Reyes.

Continuer la lecture de « Pedro Fernandes de Queirós, navigateur. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.