Enrico Caruso, ténor.

Enrico Caruso est un ténor italien né à Naples le 25 février 1873 et mort le 2 août 1921 dans la même ville. Il est considéré par de nombreux critiques comme le plus grand chanteur d’opéra de tous les temps.


Élevé à Naples dans une famille pauvre de sept enfants, il fait d’abord partie de la chorale de sa paroisse. Comme son père, à l’âge de 10 ans, il commence à travailler comme mécanicien, puis comme ouvrier dans une fabrique de tissu. Il passe ses moments libres à interpréter des chansons populaires dans les restaurants de la ville.

Il suit les cours de Guglielmo Vergine pendant trois ans, et même si Caruso maîtrise mieux la technique vocale, il a encore du mal à déchiffrer une partition, ne sait jouer d’aucun instrument et continue à chanter essentiellement « d’oreille » (c’est-à-dire par cœur).

Continuer la lecture de « Enrico Caruso, ténor. »

Nellie Melba, soprano.

Nellie Melba (née Helen Porter Mitchell ; 19 mai 1861-23 février 1931) était une soprano australienne . Elle est devenue l’une des chanteuses les plus célèbres de la fin de l’ère victorienne et du début du XXe siècle, et a été la première Australienne à obtenir une reconnaissance internationale en tant que musicienne classique. Elle a pris le pseudonyme “Melba” de Melbourne  sa ville natale.

Melba a étudié le chant à Melbourne et y a remporté un succès modeste dans les performances. Après un mariage bref et infructueux, elle s’installe en Europe à la recherche d’une carrière de chanteuse. A défaut de trouver des engagements à Londres en 1886, elle étudie à Paris et connaît bientôt un grand succès là-bas et à Bruxelles. De retour à Londres, elle s’établit rapidement comme la principale soprano lyrique à Covent Garden à partir de 1888. Elle connut bientôt de nouveaux succès à Paris et ailleurs en Europe, et plus tard au Metropolitan Opera de New York, faisant ses débuts là-bas en 1893. Son répertoire était petit; dans toute sa carrière, elle n’a pas chanté plus de 25 rôles et a été étroitement identifiée à seulement dix. Elle était connue pour ses performances dans l’opéra français et italien, mais chantait peu d’opéra allemand.

Continuer la lecture de « Nellie Melba, soprano. »

Dante Alighieri, poète, écrivain, penseur et homme politique.

Dante Alighieri (Durante degli Alighieri dit « Dante ») est un poète, écrivain, penseur et homme politique florentin né entre la mi-mai et la mi-juin 1265 à Florence et mort le 14 septembre 1321 à Ravenne.

« Père de la langue italienne » il est, avec Pétrarque et Boccace, l’une des « trois couronnes » qui imposèrent le toscan comme langue littéraire.

Poète majeur (« Il sommo poeta » ou simplement « Il poeta ») du Moyen Âge, il est l’auteur de la Divine Comédie, souvent considérée comme la plus grande œuvre écrite dans cet idiome et l’un des chefs-d’œuvre de la littérature mondiale.


Durante (syncopé en « Dante ») degli Alighieri naît entre la mi-mai et la mi-juin 1265 dans la famille florentine des Alighieri (dont le nom, dans sa forme originale, est Alaghieri), favorable à la faction des guelfes (favorables au pape) et qui aurait joué un rôle important dans la vie de la cité. Son père, Alighiero di Bellincione, était un guelfe blanc, mais il ne souffrit pas de la vengeance des gibelins, favorables à l’empereur, après leur victoire à la bataille de Montaperti, et ce salut donna un certain prestige à la famille.

Continuer la lecture de « Dante Alighieri, poète, écrivain, penseur et homme politique. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.