Étienne Dolet, écrivain, poète, humaniste et philologue.

Étienne Dolet, né le 3 août 1509 à Orléans et mort le 3 août 1546 à Paris est un écrivain, poète, imprimeur, humaniste et philologue français.


Une tradition douteuse fait de lui le fils illégitime de François Ier, mais il est certain qu’il est issu d’une famille de haut rang. Il vit à Orléans jusqu’à l’âge de douze ans, puis part en 1521 pour Paris où il étudie pendant cinq ans auprès de Nicolas Bérauld, professeur de Gaspard II de Coligny.

En 1526, il se rend à Padoue. La mort de son maître et ami Simon de Villanova l’amène à accepter en 1530 le poste de secrétaire de Jean de Langeac, évêque de Limoges et ambassadeur de France à la République de Venise. Il s’est cependant arrangé pour assister aux conférences du maître vénitien Battista Egnazio et a trouvé le temps d’écrire des poèmes d’amour en latin à une Vénitienne du nom d’Elena.

À son retour en France, vers 1531, il étudie le droit et la jurisprudence à l’université de Toulouse, mais il est impliqué, par son humeur turbulente, dans de violentes disputes entre groupes d’étudiants. Il est emprisonné et, malgré la protection de Jean de Pins, est finalement banni par un décret du parlement de Toulouse en 1534.

Continuer la lecture de « Étienne Dolet, écrivain, poète, humaniste et philologue. »

La coupe Gordon-Bennett d’aviation.

Le Trophée d’Aviation Gordon Bennett était une ancienne compétition internationale de course aérienne organisée par James Gordon Bennett Jr, le propriétaire et éditeur américain du journal le New York Herald. Le trophée est l’un des trois prix Gordon Bennett : Bennett était également le parrain d’une course automobile et d’un concours de ballons libres.

Les règles de la compétition étaient les mêmes que celles du Trophée Schneider pour hydravions: le pays hôte était la nation qui avait remporté la course précédente, et le trophée est remporté définitivement par la nation dont l’équipe a remporté la course à trois reprises. En conséquence, après les victoires de Védrines en 1912, Prévost en 1913 et Sadi-Lecointe en 1920, le trophée est devenu la possession permanente de l’Aéro-Club de France.

Continuer la lecture de « La coupe Gordon-Bennett d’aviation. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.