Les jardins d’Albert Kahn à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Les jardins ont été créés par Albert Kahn sur des terrains acquis à partir de 1895 , confiant les travaux à l’architecte-paysagiste Achille Duchêne. Jusqu’en 1910, il élabore sur 3,9 hectares un ensemble de jardins aux styles différents, dont l’ensemble forme un jardin de scènes, style de jardin caractéristique de la fin du xixe siècle.

Albert Kahn croyait à la paix universelle. Pour appuyer son utopie, il crée un jardin fait de plusieurs jardins réconciliant les styles de chaque pays.

Le jardin japonais moderne par Fumiaki Takano.
Il se compose de :

  • un village japonais, créé en 1898, au retour du premier voyage au Japon d’Albert Kahn, par des jardiniers venus de ce pays (entre autres un maître jardinier « offert » par l’empereur). De son voyage au Japon en 1909, Albert Kahn rapporte en pièces détachées, deux maisons ainsi qu’un ensemble mobilier (pagode, torii, sōrintō, ponts, portes) et un pavillon de thé remplacé en 1967 par la société des maîtres de thé de l’école Urazenke de Kyoto (des cérémonies du thé y sont toujours pratiquées) ;

Continuer la lecture de « Les jardins d’Albert Kahn à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). »

L’arboretum de la Vallée-aux-Loups à Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine).

L’arboretum de la Vallée-aux-Loups est situé au cœur du Val d’Aulnay au 102, rue de Chateaubriand à Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine.

Il s’agit des anciennes pépinières Croux. Le cœur historique de l’établissement des pépinières Croux, avec le château du xviiie siècle où la famille Croux a longtemps résidé, est acheté en 1986 par le conseil départemental des Hauts-de-Seine.

C’est actuellement un arboretum de 13,5 hectares ouvert gratuitement au public, au sein du parc de la Vallée-aux-Loups.

En 2012, l’arboretum a accueilli 224 012 visiteurs selon l’office du tourisme du département des Hauts-de-Seine. C’est le premier site le plus visité du département devant le musée Albert-Kahn.

Dans les serres de l’arboretum se trouve la Collection nationale de Convolvulacées.

L’arboretum possède de nombreux arbres remarquables, dont deux ont reçu le label « arbre remarquable de France » par l’Association A.R.B.R.E.S. : un cèdre bleu pleureur de l’Atlas et un chêne à feuilles de myrsine.

Continuer la lecture de « L’arboretum de la Vallée-aux-Loups à Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine). »

Ville de Dijon (Côte d’or).

Dijon est une commune française, préfecture du département de la Côte-d’Or et chef-lieu de la région Bourgogne-Franche-Comté. Elle se situe entre le bassin parisien et le bassin rhodanien, sur l’axe Paris-Lyon-Méditerranée, à 310 kilomètres au sud-est de Paris et 190 kilomètres au nord de Lyon.

Ses habitants, appelés les Dijonnais, étaient au nombre de 156 920 en 2017. L’unité urbaine, qui comptabilisait pour sa part 243 376 habitants, est la première agglomération de la région en nombre d’habitants. La ville est au centre d’une intercommunalité, Dijon Métropole, comprenant 23 communes et 251 897 habitants et d’une aire urbaine de 385 400 habitants.

Continuer la lecture de « Ville de Dijon (Côte d’or). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.