Le tsunami du 26/12/2004.

Le séisme du 26 décembre 2004 dans l’océan Indien est un tremblement de terre qui s’est produit au large de l’île indonésienne de Sumatra avec une magnitude de 9,1 à 9,3. L’épicentre se situe à la frontière des plaques tectoniques eurasienne et indo-australienne. Ce tremblement de terre a eu la troisième magnitude la plus puissante jamais enregistrée dans le monde. Il a soulevé jusqu’à 6 mètres de hauteur une bande de plancher océanique longue de 1 600 kilomètres.

Dans les minutes et les heures qui suivent le début du séisme, un tsunami, dépassant à certains endroits 30 mètres de hauteur, frappe l’Indonésie, les côtes du Sri Lanka et du sud de l’Inde, ainsi que l’ouest de la Thaïlande. Le bilan en vies humaines est estimé à, au moins, 250 000 personnes disparues, dont près de 170 000 en Indonésie, 31 000 au Sri Lanka, 16 400 en Inde et 5 400 en Thaïlande, selon les estimations officielles. C’est l’un des dix séismes les plus meurtriers et le plus grave tsunami de l’histoire. Il a fait des victimes sur l’ensemble du pourtour de l’océan Indien. La même région a été touchée par un nouveau tremblement de terre le 28 mars 2005.

Continuer la lecture de « Le tsunami du 26/12/2004. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page