Henri Wallon, psychologue, médecin et homme politique.

Henri Wallon, né le 15 juin 1879 à Paris et mort dans cette ville le 1er décembre 1962, est un philosophe, psychologue, neuropsychiatre, pédagogue et homme politique français.

Né à Paris en 1879, sa famille – « républicaine et catholique » – est originaire du Nord.

Entré à l’École normale en 1899, il s’oriente vers la psychologie où il devient l’élève de Georges Dumas. C’est après ce parcours qu’il entreprend des études de médecine qu’il clôt en 1908 avec une thèse sur Le délire de persécution. Il est mobilisé comme médecin entre 1914 et 1918 et s’intéresse à la neurologie. Il termine sa thèse de doctorat ès lettres sur l’enfant turbulent en 1925. Il débute sa carrière universitaire en psychologie et des consultations dans un centre médico-psychologique. En 1920, il est chargé de cours à la Sorbonne, puis devient directeur d’études à l’École pratique des hautes études (1927) et crée le laboratoire de psycho-biologie de l’enfant. Parmi nombre de fonctions

Continuer la lecture de « Henri Wallon, psychologue, médecin et homme politique. »

L’église des Saints-Apôtres à Athènes (Grèce).

L’église des Saints-Apôtres, également connu sous le nom Saints-Apôtres en Solaki (en grec : Άγιοι Απόστολοι Σολάκη) ou Aux apôtres (en grec Αγιοι Αποστολοι Αθηνα), Il est situé dans ‘Agora d’Athènes et il peut être daté à environ Xe siècle.

« Solakis » pourrait être le nom de la famille qui a financé une rénovation ultérieure de l’église, ou provenir de « Solaki » la zone densément peuplée autour de l’église en XIXe siècle. L’église a une signification particulière pour être le seul monument de l’Agora d’Athènes, en plus de Temple d’Héphaïstos, pour arriver intact et pour son architecture. Ce fut la première grande église construite à Athènes, appartenant à moyen terme byzantin, qui marque le début du « type d’Athènes », qui combine avec succès le simple avec les quatre piliers croix grecque. L’église a été construite en partie sur une Nymphaion la deuxième siècle et il a été restauré à sa forme originale entre 1954 et 1957.

Continuer la lecture de « L’église des Saints-Apôtres à Athènes (Grèce). »

L’odéon d’Hérode Atticus à Athènes (Grèce).

L’odéon d’Hérode Atticus, ou théâtre d’Hérode Atticus, a été construit au pied de l’Acropole d’Athènes en 161, par Hérode Atticus, en mémoire de sa femme Régilla, morte en 160.

L’odéon d’Hérode Atticus mesurait 87 m de diamètre extérieur, il pouvait accueillir 5 000 spectateurs sur deux niveaux de 20 et 16 gradins, ce qui en fait un des plus imposants édifices de ce type en Grèce.

La scène de marbre blanc et cipolin mesure 35 mètres de large. Philostrate exprima son admiration pour son plafond en bois de cèdre.

Continuer la lecture de « L’odéon d’Hérode Atticus à Athènes (Grèce). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page