La garde impériale Napoléonienne.

La Garde impériale était un corps d’armée d’élite du Premier Empire, constitué de soldats vétérans et destiné à protéger fidèlement l’Empereur des Français et à servir de réserve d’élite à la Grande Armée lors des batailles. Elle fut créée par l’empereur Napoléon Ier le 18 mai 1804 à partir de l’ancienne Garde des consuls, simple unité assurant la protection du gouvernement à l’intérieur ainsi que la sécurité des consuls de la République.

Dans les faits, la Garde impériale ne servit que sous le commandement direct de Napoléon et constitua la force sur laquelle ce dernier pouvait toujours s’appuyer en toute circonstance. La Garde était composée des soldats les plus valeureux qui avaient pour la plupart participé aux guerres de la Révolution et qui étaient totalement dévoués à la personne de l’Empereur. Son effectif ne cessa d’augmenter : de 9 798 hommes en 1804, elle atteignit celui d’une armée, 112 482 hommes en 1814, placée sous les ordres directs de l’Empereur. Elle fut finalement divisée en Jeune Garde, Moyenne Garde et Vieille Garde, chacune possédant leurs unités de cavalerie, d’artillerie et d’infanterie.

Continuer la lecture de « La garde impériale Napoléonienne. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page