L’art de l’affiche.

Une affiche est un support de publicité ou de propagande destiné à être vu dans la rue et plus généralement dans les espaces publics. Imprimée sur papier, du tissu ou des supports synthétiques, elle adopte des dimensions variables, pouvant aller jusqu’à plusieurs mètres.

Jean-Alexis Rouchon est considéré comme le premier fabriquant d’affiches en couleurs. Son activité disparaît un peu après 1870.

L’affiche gagne ses lettres de noblesse à la fin du XIXe siècle avec des illustrateurs comme Jules Chéret ou Alphonse Mucha et des peintres comme Toulouse-Lautrec, qui ne dédaignent plus y avoir recours comme moyen d’expression.


Le principe de l’affichage remonte à l’apparition des premières grandes agglomérations. Alain Weill cite les notices publiques qui annoncent les décisions officielles : gravure sur stèle à Babylone (tel le Code de Hammurabi), axone (panneau de bois pivotant) en Grèce antique ou album (mur blanchi à la chaux) dans la Rome antique1. Ernest Maindron cite les cas d’Alexandrie et de Pompéi, avec comme exemples bien connus des panonceaux privés signalant, là une représentation théâtrale, ici un chien méchant.

Continuer la lecture de « L’art de l’affiche. »

La Roche-sur-Yon (Vendée) le 4/09/2020.

Premier jour le Vendredi 4 septembre 2020.

Oblitération illustrée 1er jour à La Roche-sur-Yon (85) Mairie, Point infos, de 9H à 12H et de 14H à 17H, 2 Rue Clemenceau, 85000 LA ROCHE SUR YON
et à Paris (75) au Carré d’Encre, de 10H à 17H, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS.

Vente générale le Lundi 7 septembre 2020.

Valeur faciale : 0,97 €  – Tirage 600.000 exemplaires.

Milan Rastislav Štefánik, astronome, homme politique, général et diplomate.

Milan Rastislav Štefánik, né le 21 juillet 1880 à Kosaras en Hongrie (aujourd’hui Košariská en Slovaquie), sous la montagne de Bradlo, au nord de Bratislava, alors Presbourg (hongrois : Pozsony) et mort le 4 mai 1919 à Ivanka pri Dunaji en Tchécoslovaquie, est un astronome, homme politique, général et diplomate slovaque. Il fut l’un des cofondateurs de la République tchécoslovaque.


Son père, le pasteur Pavol Štefánik, élève ses enfants dans la ferveur des idéaux patriotiques et slavophiles slovaques. Il grandit dans un environnement purement slovaque, où le sentiment national est profondément ancré.

Il fait ses études aux lycées de Presbourg (Lycée évangélique), de Sopron et de Sarvas. Puis, il choisit d’étudier à Prague plutôt qu’à Budapest.

Continuer la lecture de « Milan Rastislav Štefánik, astronome, homme politique, général et diplomate. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page