Albert Decaris, peintre, décorateur et graveur.

Albert Marius Hippolyte Decaris, né le 6 mai 1901 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure) et mort le 1er janvier 1988 à Paris, est un peintre, décorateur et graveur français.

Buriniste renommé pour sa virtuosité, il a également travaillé à l’aquarelle et au lavis d’encre, souvent pour préparer ses gravures, et a gravé de nombreux timbres-poste.


Formé aux arts graphiques à l’École Estienne, Albert Decaris est placé dans l’atelier de gravure d’Antoine Dezarrois. Reçu à l’École des beaux-arts de Paris dans l’atelier Cormon, il a Albert Besnard comme directeur à la villa Médicis à Rome de 1924 à 1926.

Continuer la lecture de « Albert Decaris, peintre, décorateur et graveur. »

Jean-Pierre Bloch, résistant et homme politique.

Jean Pierre-Bloch est un homme politique socialiste, résistant français de la Seconde Guerre mondiale et militant ardent contre le racisme, né le 14 avril 1905 à Paris où il est mort le 17 mars 1999.

Après avoir été membre du comité directeur de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) de 1934 à 1968, il en fut le président de 1968 à 1993, puis le président d’honneur jusqu’à sa mort.


Il est le fils de Georges Pierre-Bloch, chef d’entreprise, et de Reine Aboucaya, issue d’une famille séfarade d’Algérie.

Il fait ses études secondaires aux lycées Charlemagne et Henri-IV, puis s’oriente vers le journalisme militant, adhérant à la SFIO.

En 1929, Il est initié à la Franc-maçonnerie, au Droit Humain et rejoint, en 1932, le Grand Orient de France.

En 1930, il devient journaliste au Populaire, l’organe du parti socialiste.

En 1934, il est élu conseiller général du canton de Marle dans l’Aisne. Il prend l’habitude de mettre Pierre-Bloch sur ses affiches au lieu de Bloch, parce qu’un autre Bloch de droite existait dans la région ; il régularisera plus tard ce changement.

Continuer la lecture de « Jean-Pierre Bloch, résistant et homme politique. »

Jacques Chaban-Delmas, résistant, Général de brigade et homme d’état.

Jacques Chaban-Delmas, souvent surnommé « Chaban », né Jacques Delmasa le 7 mars 1915 à Paris 13e et mort le 10 novembre 2000 à Paris 7e, est un résistant, général de brigade et homme d’État français.

Considéré comme l’un des « barons du gaullisme », il est notamment maire de Bordeaux de 1947 à 1995, ministre sous la IVe République et président de l’Assemblée nationale à trois reprises entre 1958 et 1988.

Premier ministre de 1969 à 1972, sous la présidence de Georges Pompidou, il préconise une Nouvelle société, d’inspiration centriste et sociale. Il se présente sans succès à l’élection présidentielle de 1974.


Fils de l’ingénieur Pierre Delmas (1887-1980) et de Georgette Barrouin (1895-1985), professeur de musique à Bordeaux, il naît au 76 boulevard de l’Hôpital à Paris. Ses parents se séparent en 1927 et sa mère se remarie en 1928 avec Maurice Legendre, pilote de chasse pendant la Première Guerre mondiale, devenu marchand de meubles.

Continuer la lecture de « Jacques Chaban-Delmas, résistant, Général de brigade et homme d’état. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page