Henri Pourrat, écrivain.

Henri Pourrat, né à Ambert le 7 mai 1887 et mort dans la même commune le 16 juillet 1959, est un écrivain français.

Ayant recueilli la littérature orale de l’Auvergne, il est l’auteur de contes, romans et essais concernant cette région.

Il vit à Ambert. Après le collège d’Ambert et le lycée Henri-IV à Paris, Henri Pourrat se destine à l’agronomie et est admis en 1905 à l’Institut national agronomique de Paris. Toutefois, étant atteint par la tuberculose, il doit se résigner à quitter la capitale pour retrouver un climat, jugé plus sain pour ses bronches et s’astreindre à une hygiène de vie rigoureuse. Il retourne donc à Ambert, et après une année 1905/6 particulièrement difficile où « le sort hésite entre la vie et la mort », la thérapeutique suivie donne des résultats prometteurs.

Continuer la lecture de « Henri Pourrat, écrivain. »

Eugène-Louis Boudin, peintre.

Eugène-Louis Boudin est un peintre français, né à Honfleur (Calvados) le 12 juillet 1824, mort à Deauville (Calvados) le 8 août 1898. Il fut l’un des premiers peintres français à saisir les paysages à l’extérieur d’un atelier. Grand peintre de marines, il est considéré comme l’un des précurseurs de l’impressionnisme.

Eugène Boudin est né à Honfleur, en Normandie, fils de Léonard-Sébastien Boudin (1790-1863) et de son épouse Marie-Félicité Buffet (1793-1871) qui lui donnent en 1821 une sœur, prénommée Rose Désirée et en 1827 un frère prénommé Louis. Son père était marin sur les bateaux assurant la liaison Le Havre-Hambourg et sa mère était femme de chambre sur ces bateaux.

Continuer la lecture de « Eugène-Louis Boudin, peintre. »

Abraham Gerardus van Velde, dit “Bram van Velde”, peintre et lithographe.

Abraham Gerardus van Velde, dit Bram van Velde, né le 19 octobre 1895 à Zoeterwoude, près de Leyde, mort le 28 décembre 1981 à Grimaud, est un peintre et lithographe néerlandais.

Sa mère, Catharina von der Voorst (1867-1949) est la fille illégitime d’un comte. Son père, Willem Van Velde (1868-1914), possède une petite entreprise de transport fluvial sur le Rhin. Bram est le second enfant (sa sœur Cornelia naît en 1892, Geer en 1898, qui sera également peintre, et Jacoba, femme de lettres et traductrice, en 1903). En faillite et après de graves difficultés, le père abandonne les siens. Sa famille, qui aura plusieurs domiciles, à Leyde, Lisse, puis La Haye, connaît une terrible misère qui marquera profondément Bram. Quelques bonheurs sont liés à la peinture: à l’âge de cinq ans, l’enfant reçoit sa première boîte de crayons.

Continuer la lecture de « Abraham Gerardus van Velde, dit “Bram van Velde”, peintre et lithographe. »