Ville de Collonges-la-rouge (Corrèze).

Collonges-la-Rouge (Colonjas en occitan) est une commune française limousine, située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine. La mise en valeur de son patrimoine vaut à la commune qui fait 1 431 hectares d’avoir 420 ha classés monument historique et 189 ha inscrits à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Les habitants de Collonges-la-Rouge sont des Collongeois et Collongeoises.

Les moines de l’abbaye de Charroux en Poitou fondent en 782 un prieuré à la suite d’une donation du comte Roger de Limoges. Le prieuré est intégré dans la Vicomté de Turenne en 844 et attire, sous sa protection, une population de paysans, d’artisans et de commerçants. Autour de ses bâtiments protégés par des remparts percés de quatre portes (dont deux subsistent), le bourg devient une escale pour les pèlerins en route pour Compostelle via Rocamadour. En 1308, le vicomte de Turenne accorde à la ville une charte de franchise. Le droit de juridiction haute, moyenne et basse lui est accordé. Il préside à la naissance de lignées de procureurs, avocats, notaires. L’enclos ne suffit plus à contenir sa population. Naissent alors les barris : le faubourg de la Veyrie à l’est, celui de Hautefort, du Faure, la Guitardie. La production viticole à cette époque, vendue surtout localement et auprès des abbayes, contribue à la prospérité du commerce de Collonges. La tradition locale veut que cette production fasse partie des vins des papes d’Avignon qui s’invitent à la table des rois de France.

Continuer la lecture de « Ville de Collonges-la-rouge (Corrèze). »

Le château Henri IV à Pau (Pyrénées-atlantiques).

Le château de Pau est un château défensif et de plaisance situé à Pau, chef-lieu du département français des Pyrénées-Atlantiques en région Nouvelle-Aquitaine. Sa construction s’étale du XIIe au XIXe siècle et il est classé monument historique en 1840. Il accueille depuis 1927 le musée national du château de Pau, consacré à la mémoire et au règne du roi de France et de Navarre Henri IV, né en 1553 au château.

Fondé par les princes de Béarn, le château occupe une position stratégique pour la surveillance d’un gué sur le gave de Pau. La cour de Béarn se tient parfois au château de Pau dès le milieu du XIIe siècle, puis plus régulièrement à partir de Gaston VI. Dans sa volonté d’affirmation de la souveraineté béarnaise, le prince Gaston Fébus entreprend un vaste renforcement de l’édifice à la fin du XIVe siècle. À partir de 1464, le château de Pau devient la résidence principale des princes de Béarn à la suite de la décision de Gaston IV, qui restructure aussi profondément la bâtisse. Devenus rois de Navarre en 1481, les souverains béarnais rénovent le château dans le style Renaissance sous le règne d’Henri d’Albret et Marguerite d’Angoulême, tandis que Jeanne d’Albret et Antoine de Bourbon développent un jardin immense et exceptionnel.

Continuer la lecture de « Le château Henri IV à Pau (Pyrénées-atlantiques). »

Ville d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Aix-en-Provence Ais en provençal selon les normes classique et mistralienne) est une commune française du Sud-Est de la France, dans le département des Bouches-du-Rhône, dont elle est sous-préfecture, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle forme avec 35 autres communes le pays d’Aix au sein de la Métropole Aix-Marseille Provence.

Fondée en 122 av. J.-C. sous le nom d’Aquae Sextiae par la garnison romaine de Gaius Sextius Calvinus, Aix devient par la suite la capitale du comté de Provence.

La commune compte 143 006 habitants en 2014, ce qui en fait la 24e plus peuplée de France. Elle constitue avec Marseille une aire urbaine qui comptait 1 734 277 habitants en 2013, soit la troisième aire urbaine de France.

Continuer la lecture de « Ville d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page