Le souvenir français.

Le Souvenir français est une association créée en 1887 qui garde le souvenir des soldats morts pour la France par l’entretien de tombes et de monuments commémoratifs.

Le Souvenir français est une association loi de 1901, fondée en 1887 et reconnue d’utilité publique, le 1er février 1906 (l’une des plus anciennes de France) qui est investie d’une triple mission :

  • conserver le souvenir de ceux qui sont morts pour la France ;
  • entretenir les monuments élevés à leur mémoire ;
  • transmettre le flambeau du souvenir aux générations successives.
    Le Souvenir français a pour vocation d’honorer la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France qu’ils soient Français ou étrangers.

Continuer la lecture de « Le souvenir français. »

Le grand port maritime de Dunkerque (Nord).

Le grand port maritime de Dunkerque (GPMD), issu de la transformation du port autonome de Dunkerque (PAD) situé à 90 minutes de navigation du pas de Calais est un établissement public qui exerce conjointement des missions de service public administratif et des missions de service public industriel et commercial, qui est géré comme un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) et dont la tutelle de l’État est exercée par la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer3 du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

Ce port a une vocation énergétique affirmée (centrale électrique, terminaux pétroliers et terminal méthanier gazoduc, proximité de la plus grande centrale nucléaire d’Europe, usines très consommatrices d’énergie..).

Continuer la lecture de « Le grand port maritime de Dunkerque (Nord). »

Győző Vásárhelyi, dit Victor Vasarely, plasticien.

Győző Vásárhelyi, dit Victor Vasarely, né le 9 avril 1906 à Pécs (Autriche-Hongrie) et mort le 15 mars 1997 à Paris, est un plasticien hongrois, naturalisé français en 1961, reconnu comme étant le père de l’art optique.

Victor Vasarely commence des études de médecine, qu’il arrête au bout de deux ans. Il s’intéresse alors au Bauhaus et étudie au Műhely de Sándor Bortnyik (en) à Budapest de 1929 à 1930.

En 1930, il s’installe à Arcueil avec son épouse Claire (Klára) Spinner (1908–1990), d’abord temporairement dans l’atelier Plas, puis au 1, avenue Jeanne-d’Arc. Il y débute comme artiste graphiste dans des agences publicitaires comme Havas, Draeger, Devambez. C’est là qu’il effectue son premier travail majeur, Zebra (1939) considéré aujourd’hui comme le premier travail dans le genre pop art.

Continuer la lecture de « Győző Vásárhelyi, dit Victor Vasarely, plasticien. »