Le château de Malmaison (Hauts-de-Seine).

Le château de Malmaison est situé dans la commune de Rueil-Malmaison dans le département des Hauts-de-Seine et la région Île-de-France.

Le fief de La Malmaison est identifié depuis le Moyen Âge. Un aveu de 1376 révèle l’existence d’un manoir, avec cour, basse-cour, terres et vignes.

En 1390, Guillaume Goudet, marchand à Paris et sergent d’armes, achète le domaine qui va rester dans sa descendance jusqu’en 1763.

Au XVe siècle, La Malmaison se transmet à Agnès Goudet, épouse de Jean Dubois, notaire au châtelet de Paris. Leur fille, Marie Dubois épouse Jean Dauvergne, maître des bouchers de la grande boucherie de Paris. Viennent ensuite leur fils, Hugues Dauvergne, puis le fils de celui-ci, Claude Dauvergne, mort vers 1561.

Continuer la lecture de « Le château de Malmaison (Hauts-de-Seine). »

Ville d’Ussel (Corrèze).

Ussel est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Ussellois. Ussel est la deuxième sous-préfecture de la Corrèze.

L’origine d’Ussel remonterait à l’époque gauloise (Âge du fer), alors que le site corrézien faisait partie intégrante de la civitates (ou cité, territoire) du peuple des Lémovices. Par ailleurs, son nom, à l’instar de ses homonymes localisés dans les départements de la Cantal du Lot et de l’Allier est probablement issu du gaulois Uxello-, ou Uxo-, signifiant « élevé », adjectif qualifiant ce site de hauteur située entre Diège et Sarsonne ou qualifiant une divinité celte connue sous le théonyme d’Uxisama (voir Oisseau-le-Petit).

Continuer la lecture de « Ville d’Ussel (Corrèze). »

Le château de Bonaguil (Lot-et-Garonne).

Le château de Bonaguil est situé en France, sur la commune de Saint-Front-sur-Lémance en Lot-et-Garonne à la charnière du Périgord et du Quercy, mais il est la propriété de la commune de Fumel. Le château est classé monument historique par liste en 1862, la chapelle le 12 avril 1963.

Le château de Bonaguil, avec les transformations de Bérenger de Roquefeuil, intègre les dernières améliorations dans la construction des châteaux forts, mais la barbacane qui en protège l’entrée annonce les transformations qui vont être nécessaires pour résister à l’artillerie qui passait à la fin du XVe siècle des boulets de pierre aux boulets de fonte.

Continuer la lecture de « Le château de Bonaguil (Lot-et-Garonne). »