Albert Schweitzer, médecin, pasteur et théologien protestant.

Albert Schweitzer (Ludwig Philipp Albert Schweitzer) né le 14 janvier 1875 à Kaysersberg et mort le 4 septembre 1965 à Lambaréné (Gabon), est un médecin, pasteur et théologien protestant, philosophe et musicien alsacien.

L’hôpital qu’il développe dans la forêt équatoriale au bord de l’Ogooué à partir de 1913 le fait connaître dans le monde entier. En 1952, l’attribution du prix Nobel de la paix lui apporte la consécration et une visibilité médiatique considérable.

Continuer la lecture de « Albert Schweitzer, médecin, pasteur et théologien protestant. »

Jules Amédée Barbey d’Aurevilly, écrivain.

Jules Amédée Barbey d’Aurevilly, dit Jules Barbey d’Aurevilly, est un écrivain français, né le 2 novembre 1808 à Saint-Sauveur-le-Vicomte (Manche), en Normandie, mort le 23 avril 1889 à Paris des suites d’une hémorragie. Surnommé le « Connétable des lettres » par Léon Bloy, il a contribué à animer la vie littéraire française de la seconde moitié du XIXe siècle. Il a été à la fois romancier, nouvelliste, essayiste, poète, critique littéraire, journaliste4, dandy (attitude de vie qu’il théorise d’ailleurs, avant Baudelaire, à travers son essai Du dandysme et de George Brummell), et polémiste.

Un temps républicain et démocrate, Barbey finit, sous l’influence de Joseph de Maistre, par adhérer à un monarchisme intransigeant, méprisant les évolutions et les valeurs d’un siècle bourgeois. Il revient au catholicisme vers 1846 et se fait le défenseur acharné de l’ultramontanisme et de l’absolutisme. Ses choix idéologiques nourriront une œuvre littéraire, d’une grande originalité, imprégnée de sa foi catholique et marquée par la question du mal et du péché.

Continuer la lecture de « Jules Amédée Barbey d’Aurevilly, écrivain. »

Hippolyte Jean Giraudoux, écrivain et diplomate.

Hippolyte Jean Giraudoux est un écrivain et un diplomate français, né le 29 octobre 1882 à Bellac dans la Haute-Vienne et mort le 31 janvier 1944 (à 61 ans) à Paris.

Brillant étudiant et soldat décoré pendant la Première Guerre mondiale, il occupe des fonctions diplomatiques et administratives tout en écrivant des romans (Suzanne et le Pacifique en 1921, Siegfried et le Limousin en 1922) avant de se diriger vers le théâtre après sa rencontre avec le comédien Louis Jouvet qui mettra en scène et interprétera ses œuvres principales.

Il est aujourd’hui surtout connu pour son théâtre qui compte des pièces célèbres comme

Continuer la lecture de « Hippolyte Jean Giraudoux, écrivain et diplomate. »